Massil Benbouriche

maître de conférences - Psychologie et Justice
CNU : SECTION 16 - PSYCHOLOGIE, PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PSYCHOLOGIE SOCIALE
    +33 3 20 41 68 72
A5.311
Horaires de permanence: Sur demande
massil_benbouriche.jpg

Massil Benbouriche

maître de conférences - Psychologie et Justice

Axes de recherche

Mon programme de recherche porte sur l’étude des comportements violents et des violences sexuelles, et interroge plus particulièrement le rôle des facteurs situationnels, cognitifs et émotionnels dans leur expression et leur régulation. La perspective générale d’inscription est ainsi celle de l’autorégulation émotionnelle, sociale et cognitive des comportements humains.

Mots-clefs: Violences sexuelles et comportements violents; Autorégulation; Traitement de l’information sociale; Alcool et désinhibition pharmacologique; Méthode expérimentale; Perspective transdiagnostique; Evidence-based practice.

Les recherches menées s’organisent en deux axes:

Élaborées dans une perspective dimensionnelle, les recherches menées s’intéressent à l’étude des processus et mécanismes sous-tendant les comportements violents et les violences sexuelles, et ce, aussi bien auprès des populations cliniques que de la population générale.

·         Rôle de l’alcoolisation aigüe et de la désinhibition pharmacologique dans les violences sexuelles.

·         Alcool, fonctions exécutives et violences sexuelles.

·         Perception et expression du consentement.

·         Mécanismes sous-tendant la révélation des violences subies.

·         Perception et identification des situations à risque.

·         Développement et validation de paradigmes expérimentaux pour étudier les violences sexuelles ou les comportements violents.

·         Traitement de l’information sociale et agression.

·         Psychophysiologie de l’agression et des comportements violents.

 

Les recherches menées portent sur (1) le développement, l’implémentation, ou l’amélioration continue de stratégies d’intervention à la lumière des données probantes; (2) l’élaboration de pratiques innovantes; et (3) le développement de « recherches-actions » orientées sur le transfert des connaissances.

·         Évaluation et prévention de la récidive (récidive générale, violente et/ou sexuelle).

·         Évaluation d’impact (sommative et formative) en matière de prévention de la récidive.

·         Prévention des violences et violences sexuelles à l’Université (développement, mise en place, et évaluation d’impact).

·         Utilisation de la réalité virtuelle en psychologie et en psychiatrie légale.

·         « Biofeedback » de la variabilité du rythme cardiaque dans le jeu pathologique – Évaluation d’un protocole clinique utilisant la réalité virtuelle.