Catherine Souplet

Maitresse de conférences - Théories didactiques, didactique de l'histoire
CNU : SECTION 70 - SCIENCES DE L'EDUCATION
catherine_souplet.jpg

Catherine Souplet

Maitresse de conférences - Théories didactiques, didactique de l'histoire

Axes de recherche

Articulées à la didactique de l’histoire, mes recherches actuelles explorent principalement deux axes :

-les pratiques de la discipline scolaire histoire à l’école élémentaire,

-les visites scolaires dans des espaces muséaux.

Je porte également un regard particulier sur les méthodologies de recherches.

Projet de recherche en cours

Autoformation coopérative des enseignants, projet financé par l’ESPE Lille-Nord de France, dont je suis responsable.

Ce projet s’inscrit dans un partenariat avec des enseignants du premier degré. Il vise à mieux comprendre les processus d’autoformation d’enseignants, selon des modalités et principes coopératifs (choisis par ces enseignants), dans le but d’innover afin de favoriser la réussite de tous les élèves.

Projets de recherches effectués

Visites scolaires, péri-extra-scolaires et familiales dans des lieux muséaux de la région Nord-Pas-de-Calais : approches didactiques (sous la responsabilité de Cora Cohen-Azria et Ana Dias-Chiaruttini) financée par La Région Nord-Pas-de-Calais dans le cadre du programme Chercheurs-Citoyens, en partenariat avec l’Association Générale des Enseignants des écoles et classes maternelles (AGEEM) et Théofer, de 2014 à 2017.

 

Expériences de visites au musée : pratiques et discours des sujets, recherche coordonnée par Cora Cohen-Azria (sans financement), de 2012 à 2016.

 

Ressources numériques au TNI, sous la direction de Cédric Fluckiger, de 2013 à 2015, recherche commanditée par l’inspection académique du Nord, : analyse de la manière dont des enseignants équipés de TNI gèrent la recherche, sélection, adaptation, etc. des ressources didactiques pour la classe.

 

Pratiques collaboratives entre enseignants spécialisés et non spécialisés, de 2011 à 2013, recherche engagée au sein du département ASH de l’IUFM d’Amiens. Cette recherche concerne la coopération/collaboration entre professeurs spécialisés et ordinaires au premier et au second degré pour faire mieux apprendre les élèves moins avancés et/ou porteurs de handicap.