Les relations éducation, formation et travail

Ce registre analytique est central dans ma thèse et a constitué un prisme pour examiner certains enjeux et processus de professionnalisation, en particulier chez les infirmiers exerçant en psychiatrie. Loin de s'y cantonner, la relation entre éducation, formation et travail constitue une entrée féconde pour étudier différents domaines de pratiques sociales tels que l’école, les milieux professionnels ou encore la formation des adultes. Aujourd'hui, je m'attache à investir cette question en participant à une recherche autour de l'éducation entrepreneuriale, l'éducation à l'esprit d'entreprendre, mais aussi la dimension de l'entreprendre en éducation.

Les relations entre expérience et apprentissage

Cet axe porte sur l'expérience et ses liens avec l’activité humaine, les apprentissages qui en résultent et le sens subjectivement construit au gré des parcours individuels. L’intérêt pour ces objets de recherche se traduit dans les démarches méthodologiques d’analyse de l’activité et du récit expérientiel des personnes (parcours biographique, situations significatives d’apprentissage, référence à des ancrages culturels ou à une mémoire collective).

Le rapport chercheur-terrain d'investigation

Cet axe s'inscrit dans un intérêt particulier pour l'analyse du rapport du chercheur à ses terrains d'investigation et les différentes implications de cette relation : recherches commanditées ; implication, posture et indépendance du chercheur ; recherche associant des acteurs du terrain à des fins de transformation du milieu investigué (recherche-action, recherche collaborative, recherche-intervention, recherche participative).