<style> </style>

Curriculum vitae d’Ivan Sainsaulieu – 2019

 

Né le 30/06/65, de nationalité française, marié, un enfant (Nina, 8 ans)

Professeur des universités (PR2), sociologie (CNU 19)

Membre du CLERSE (UMR 8019), collaborateur scientifique à l’IEPHI, Lausanne

Adresse actuelle (envoi courriers) : Chemin des tonnelles 1, 1004 Lausanne, Suisse

Adresse domicile parisien : 60 bvd Saint Marcel, 75005, Paris, France

Adresse professionnelle : Faculté des sciences économiques et sociales, Université de Lille, IUT A (GEA), 59655, Villeneuve d’Ascq cedex

Tel. Portable : 00 33 7 51 30 58 21 E-mail : ivan.sainsaulieu@univ-lille.fr

 

I – DIPLÔMES ET TITRES UNIVERSITAIRES

 

2009 -1-12       Habilitation à diriger des recherches, université Paris Ouest Nanterre La Défense. CNU, 19ème section (sociologie) : « La mobilisation consensuelle à l'hôpital ».

Jury : Régine Bercot (présidente), Philippe Combessie (dir.), Annie Collovald, Guy Groux (rapporteurs), Danièle Linhardt, Michel Lallement.

 

2004                           Double habilitation aux fonctions de maître de conférences : CNU, 19ème section (sociologie), 4e section (science politique).

2000                           Habilitation aux fonctions de MCF, CNU, 19ème section (sociologie)

 

1998                Diplôme d’Etudes Doctorales et Doctorat de science politique au Centre d'Etudes de la Vie Politique Française (CEVIPOF) à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, sous la direction de René Mouriaux.

Le phénomène social et politique de l'autonomie syndicale dans les services publics (1945-1998). Mention : très honorable avec félicitations.

Jury :  Jean Leca, président du jury, IEP de Paris, René Mouriaux, CEVIPOF, Jeanne Siwek-Pouydesseau, historienne et juriste, université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, Danièle Linhart, sociologue du travail, université de Paris X Nanterre, Daniel Bensaïd, philosophe, université de Paris VIII Saint-Denis.

 

1991                DEA de sociologie à l'IEP de Paris, sous la direction de Pierre Favre : Les jeunes militants communistes en entreprise. Mention bien.

 

1990                Maîtrise d'histoire à Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Jacques Girault, La culture marxiste de la SFIO dans les années 1920. Présentation au concours Jean Maîtron, citation par le jury (2ème).

 

1989                Service militaire, Forces Françaises en Allemagne, Trêves, 12ème GHL, aide sociale.

 

1988                Maîtrise de philosophie à l’Université de Paris VIII Saint-Denis, sous la direction de Daniel Bensaïd, La philosophie de l'histoire chez Marx d'après les marxistes.

 

1987                Licence d'histoire, Université de Paris IV - Sorbonne.

Licence de philosophie, Université de Paris VIII - Saint-Denis.

 

1984-1986       Hypokhâgne et khâgne classiques (Latin et Grec) au lycée Henri IV, Paris.

Khâgne moderne (histoire-géographie) au lycée Albert Schweitzer, Le Raincy.

 

II – SITUATION PROFESSIONNELLE

 

 

 

·       Depuis 2012 :

 

Professeur des universités (PR2), membre du Clersé, université de Lille, affecté à l'IUT A.

Collaborateur scientifique, université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques, Institut des Etudes Politiques et Historiques Internationales (IEPHI).

 

·       Professeur invité :

 

Hiver-Printemps 2020 : Professeur invité, université de Lausanne (UNIL), Institut d’Etudes Politiques (ex IEPHI)

Automne 2017 : Professeur invité, université de Copenhague, département de sociologie.

Automne 2016 : Professeur invité, UNIL, IEPHI.

 

·       De 1998 à 2012 :

 

·       chercheur senior, université de Fribourg (assistant de recherche), projet « Travail et Politique », Fonds national suisse de recherche scientifique (FNS).

·       chercheur contractuel, salarié d’associations ayant vocation à héberger des projets contractuels de recherche (Atelier de travaux sociologiques puis Société de mathématiques appliquées aux sciences sociales) ;

·       chargé de cours et vacataire dans différentes universités et instituts de formation.

 

·       Pendant la thèse, 1992-1998 :

 

·       poste d’ATER en sociologie à Rennes II Villejean (département AES) ;

·       CIFRE (La Poste - Ministère de la recherche).

 

 III – RESPONSABILITES COLLECTIVES

<style> </style>

 

 

                       1 – Responsabilités scientifiques

 

Membre statutaire au CLERSÉ (UMR 8019)

Collaborateur scientifique extérieur, université de Lausanne, Institut des études politiques et historiques internationale

Coresponsable du RT44 « Justice sociale », Association française de sociologie

Porteur de projets d’une dizaine de projets éditoriaux collectifs

Animateurs de différents projets scientifiques

Membre de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française

Membre du comité de rédaction de la revue Communication (université de Laval, Québec) ; ex membre du comité de rédaction de la revue Contre Temps (2006-2010)

Ex membre du bureau du LISE (2003-2009), coresponsable de l’Axe PAS (Politique et action sociale).

 

                       2 – Responsabilités administratives et pédagogiques 

 

Président du conseil restreint du département Gestion, Entreprise et Administration (IUT A)

Responsable des Projets professionnels personnalisés pour toute la promotion (GEA-IUT)

Responsable du recrutement pour le département GEA (2017-2018)

Responsable des enseignements de sociologie au GEA (2016-2019)

Membre du vivier des comités de sélection en sociologie (CNU 19) de l’Université de Lille

Référent du GEA pour les étudiants en exil.

 

                       3 – Participation à des jurys et comités de sélection

 

-       Membre du comité de sélection pour le recrutement d’un MCF à Bordeaux (LAM UMR 5115), mai 2019

-       Membre du jury de thèse de Raphael Weisbrot, “L’impact des inspections du travail sur le fonctionnement des organisations”, UNIL, IHEPI, Lausanne, 2018 et fev.2019.

-       Membre du comité de sélection de l’Université de Lille 1 pour la mutation et le recrutement sur un poste de maître de conférence en sociologie (CNU 19), 2016.

-       Rapporteur pour la soutenance de l’HDR de Gilles Verpraet, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, 2015.

-       Membre du comité de sélection de l’Université de Lille 1 pour la mutation et le recrutement sur un poste de Professeur des universités en sociologie (CNU 19), 2014.

-       Rapporteur pour le jury de thèse de sociologie (CNU 19) de Marilou Janiaut, Protocoliser, évaluer, contrôler: le défi du conseiller technique (Isabelle Astier dir.), Université d’Amiens, 2012.

-       Rapporteur pour le jury de thèse de sociologie (CNU 19) de Sophie Reinhardt, Entre activités, parcours et formations des cadres de santé, quels processus de construction des compétences ? (Régine Bercot dir.), Université de Saint-Denis, 2010.

-       Membre du comité de sélection de l’Université de Lille 1 pour la mutation et le recrutement sur un poste de maître de conférence en information et communication (CNU 71), 2013.

-       Membre de comités de suivi de thèse, universités de Paris Ouest Nanterre, Lille et Paris 8 Saint-Denis.

-       Membre des jurys pour l'obtention du grade de directeur hospitalier (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, 2008).

                      

                                   4 – Activités éditoriales

 

-       Coordinateur de nombreux projets collectifs

-       Evaluation et recension d'articles et d’ouvrages sociologiques : SociologieS, Revue suisse de sociologie, Revue française de sociologie, Interventions, Formation et Emploi, Presses universitaires de Rennes, Recherches qualitatives, Ethnographies.org, Anthropologie et Santé, Revue d’anthropologie des connaissances, Socio, La nouvelle revue du travail, Journal of Accounting and Organizational Change.

 

                                   5 – Activités d’expertise

 

-       Expertise de projets : Agence Nationale de la Recherche, Fonds national de recherche suisse, Global Health Promotion.

-       Pressenti pour contribuer au pilotage de la 4ème vague de l’évaluation AERES en tant que sociologue (juin 2013).

-       Membre du conseil scientifique de l'ACFAS, Canada (2009-2012).

-       Audition par la commission ministérielle « de Singly » sur l’avenir des cadres hospitaliers (Mai 2009).

-       Membre du comité d'expertise de la Haute Autorité en Santé (2007-2010).


<style> </style>

IV – ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL

 

 

Notre activité d’enseignement a pris des formes variées depuis 18 ans (cf. tableau synoptique en annexe, pages 24-25), avec en synthèse :

-          Une activité d’enseignement régulière à l’université depuis 1995. Il s’agissait de cours de sociologie générale, de sociologie du travail et des organisations, des professions et de l’action publique (nationale et territoriale). Les enseignements ont été tenus à tous les niveaux de la filière universitaire, en sociologie, AES ou GEA, depuis les cours d’amphi en première année jusqu’à l’accompagnement de mémoires de master 1 et 2 et de première année de thèse. 

-          Des cours à l’étranger, dans les universités de Lausanne et de Fribourg en Suisse, de Laval au Québec et de Mons Hainault en Belgique.

-          Des interventions en formation professionnelle (cf. infra). Sur le plan pédagogique, l'enseignement en formation professionnelle ou professionnalisante nous a conduit à mettre l'accent sur des pratiques participatives et du travail en groupe : brainstorming, enquêtes de terrain collectives, fiches de lecture en binôme, travail de recherche sur internet en cours, tours de parole, animations powerpoint, utilisation de matériels vidéo.

 

1 – Les charges de cours universitaires récentes (2012-2017)

 

-       Université de Lille 1 IUT A, GEA, diplôme de DUT 1ère et 2ème année : Pratiques des relations sociales (cours et TD 18h x 3 groupes), Psychologie sociale (amphi 12 h et TD 18h x3), Sociologie du travail et des organisations (cours et TD, 24h x 3), Méthodologies d’enquête (amphi 4h et TD 24 h x 5)

-       Université de Lausanne, Institut des études politiques, historiques et internationales, Bachelor ou Licence 3, Sociologie des organisations et des administrations publiques (CM 58h, 34 étudiants).

-       Université de Paris Descartes (faculté de Droit, Malakhoff), master 2 IRH : Introduction à la sociologie (12h)

-       Université de Lille 1-IAE, master 1ère année : Organisation et relations de travail (12 h CM)

-       Université de Lille1, IUT A, licence professionnelle : Sociologie du travail (9h CM)

-       Université de Lille 1 IUT A, master HSQE, 2ème année : Travail et organisations (12 h CM)

-       Université de Lille 1, master CAFERUIS, AFERTES, 2ème année : Sociologie générale (20 h)

-       Université de Franche-Comté, master Solidarités, 2ème année : Sociologie du travail collectif (6 h CM)

 

2 – Les charges de cours universitaires précédentes (2000-2012)

-      Université de Lausanne & Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Département des sciences sociales et politiques, cours de sociologie du travail (2010 - 2012), Métiers, genre et travail (28 h, 80 élèves ingénieurs inscrits, troisième année).

-      Université Paris 5 René Descartes, Département de formation continue, licence Sécurité des biens et des personnes, cours de sociologie des professions (2004-2010) : La sécurité, enjeux de professionnalisation et d’action publique (12 h, 25 élèves professionnels en formation).

-      Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Département AES, cours en licence 3ème année (2009-2010) : Les dimensions sociologiques du travail (24h, 210 étudiants).

-      Université de Fribourg, Faculté des sciences économiques et sociales, département sciences de la société, cours en master de sociologie (2008) : Du travail aux professions, aller et retour (12h, 20 étudiants).

-      Université de Rennes, Département AES, cours en 1ère et 2ème année (2002-2, introduction à la sociologie (amphi, 28h), Les auteurs classiques (56h, cours et TD, 40 étudiants).

3 – Encadrement de mémoires en M2 et de stages

 

1.     Machet, V., « La prévention dans le dispositif sanitaire de l’INPES », Mémoire M2 HSQE, 2012

2.     Barthes, L., “ La sociabilité dans les univers de travail postés”, Mémoire M2 HSQE, 2012

3.     Vanderbelt, B., “La réponse publique au stress au travail”, Mémoire M2 HSQE, 2012

4.     Granjou, M., “L’introduction des logiques de qualité dans l’automobile”, Mémoire M2 HSQE, 2012

5.     Piston, P., “Le travail des caissières sous pression”, Mémoire M2 CAFERUIS, 2013

6.     Patoud, S., « Individualisme et professionnalisme chez les travailleurs sociaux », Mémoire M2, CAFERUIS, 2013

7.     Vernon, J., « La grève et le travail social : une incompatibilité ? », Mémoire M2, CAFERUIS, 2013.

 

4 – Encadrement HDR et thèses de doctorat

 

            Garant HDR (Clersé, université de Lille)

 

- HDR Anne Vega, soutenance le 6 octobre 2014 (« Les inégalités sociales de santé »).

- HDR Judith Hayem, soutenance le 23 mars 2019 (« Subjectivités politiques et singularités subjectives »).

 

            Encadrement de thèses

 

1) Eric Zufferey : « Les pratiques de hacking, entre décloisonnement et reproduction sociale » (thèse soutenue le 24-01-2018). Codirection et cotutelle (université de Fribourg).

2) Deborah Ridel, « La violence aux urgences à l’hôpital », Lille (4ème année de thèse).

3) Jongheon Kim, « Les défis de la collaboration scientifique au sein du Human Brain Project » (2ème année de thèse). Codirection avec Jean-Philippe Leresche, cotutelle avec l’ université de Lausanne, Faculté des sciences sociales, IEPHI.

4) Abdoulaye Moussa Diallo, codirection avec Sebastien Faye, Université Cheikh Anta Diop, Dakar : « Les interactions entre les institutions de santé public et le dispositif de santé communautaire au Sénégal. Le sens de l’engagement des agents communautaires de santé » (2ème année de thèse). Codirection avec Sylvain Faye (UCAD, Sénégal).

5) Arnaud Ollibo Gouekou : « Transformer des sociologues en entrepreneurs ? Le projet d’entreprise comme moyen d’insertion socioprofessionnelle des titulaires en master en sciences sociales en Côte d’Ivoire » (1ère année de thèse). Codirection avec

 

            Comités de suivi de thèses

 

+ Deborah Ridel, direction Régine Bercot, Université Paris 8 : « Analyse des sources de conflits dans les services d’urgence hospitaliers » (2ème année).

+ Nabonswindé François Dieudonné Sawadogo, codirection Philippe Combessie et Anne Vega, Paris Ouest Nanterre : « Connaissances, motivations et comportements des populations du Yatenga face au don volontaire de sang" (1ère année).

           

 

5 – Formations diplômées et conférences en milieu professionnel  

 

Publics concernés : infirmiers, assistants sociaux, cadres de santé, cadres supérieurs de santé, cadres santé-social, directeurs d’hôpitaux et syndicalistes, ingénieurs.

 

-       Conférences en milieu professionnel :

 

* En 2019-2020, série de conférences dans 5 écoles d’ingénieurs suisses (Hautes Ecoles Spécialisées à Yverdon, Berne, Neufchâtel, Sion, Genève) autour du livre Ingénieur Aujourd’hui, à l’invitation de l’association Swiss Engineering.

*Octobre 2015 / Nantes, Conférence introductive de la journée sur l’intelligence collective, organisé par la GRH du CHU (3ème Journées de formation des cadres supérieurs).

*Février 2014 / Dijon, Institut de formation des cadres de santé (IFCS-IRTESS), « Cadres collectifs et collectifs cadres ».

*Octobre 2012 / Aix-en-Provence, Institut de formation des cadres de santé, « La mobilisation collective à l’hôpital ».

*Septembre 2012 / Morges (Suisse), Centre Hospitalier Universitaire du canton de Vaud (CHUV), 5ème Journées des cadres, département de psychiatrie, Fonction de cadre hospitalier, enjeux et mutation, « Sociologie du management participatif ».

*Novembre 2010 / Paris, Association des professionnels en sociologie de l'entreprise, « La conflictualité en questions ».

*De 2009 à 2011, neuf conférences données en formation professionnelle à Paris (Palais des congrès, hôtel Sheraton, hôpital Sainte-Anne, ESCP) et en Province (Reims, Besançon, Sarrebourg, Nancy, Mayotte) dans le cadre d’associations médicales ou paramédicales (notamment l’Association Nationale de la Formation Hospitalière en région.

 

-       Diplômes professionnalisant : pendant six ans, charges de cours en licence professionnelle “Sécurité des biens et des personnes”, à l’université René Descartes ; deux ans de suivi de mémoires de maîtrise à l’université Paris Dauphine, dans le cadre d’un partenariat avec l’AP-HP ; une année à l’IUP « Ville et santé » de Bobigny, cours de licence 3, université de Villetaneuse.

 

-       Formation professionnelle, en lien avec l’université ou avec un CHU. Les formations professionnelles se sont déroulées pour l’essentiel dans les instituts de formation de l’AP-HP, au CHU La Pitié-Salpétrière, ainsi qu’à l’université de Créteil, de Paris-Dauphine et dans les locaux de l’Ecole Supérieure Montsouris (rattachée à l’université de Paris-Sud).

 

V – PUBLICATIONS

 

 

Bilan : 113 publications dont 26 articles à comités de lecture,

           18 ouvrages, 23 chapitres, 13 diverses publications scientifiques,

           9 articles de vulgarisation professionnelle, 24 contributions à des médias

 

 

ARTICLES DE REVUES A COMITE DE LECTURE - 26

 

 

         1 – Revues francophones

 

Deux articles sont en navette avec les rédactions de Sociétés plurielles et Ethnographic.org

 

Hiver 2019  / « Une collaboration éprouvante à l’hôpital : les équipes mobiles de soins palliatifs et de gériatrie sur le territoire des sédentaires», avec Michel Castra, Sciences sociales et santé (à paraître).

 

Automne 2019 / « Parcours de socialisation politique d’ingénieurs au travail : schème techno-scientifique, dynamiques de carrière et conjugalité », avec Surdez M. et Zufferey E, Revue Française de Science Politique, 2019-3 (Vol 69), 439-459.

 

Automne 2018 / « L’identité projetée des DRH », avec Zufferey E., in Perrenoud M. et Sainsaulieu I. (dir.), Identités au travail, identités professionnelles, SociologieS.

https://journals.openedition.org/sociologies/8939

 

Automne 2018 / « Pour ne pas en finir avec l’identité au travail », Introduction, avec Perrenoud M., in Perrenoud M. et Sainsaulieu I. (dir.), Identités au travail, identités professionnelles, SociologieS. https://journals.openedition.org/sociologies/8750.

 

Décembre 2014 / « Retour sur la notion de ‘base syndicale’. Le milieu de la CGT des banques en tensions», L’Homme et la Société, n°193-194, juin-décembre, p.13-41.

 

Décembre 2013 / Montréal (Canada), “Quelle contribution des collectifs soignants à l’innovation hospitalière ?“, Sociologie et innovation : nouvelles approches, Cahiers de recherche sociologique, n°54, p. 33-48.

 

Septembre 2012 / Paris, « La mobilisation collective à l'hôpital : contestataire ou consensuelle ?», Revue française de sociologie, 53-3, p. 461-492.

 

Septembre 2009 / Zurich (Suisse), « Le bon patient est sous contrôle. Communautés de service et pratiques soignantes à l’hôpital », Revue suisse de sociologieSwiss Journal of sociology, 35-3, p. 551-570.

 

Avril 2009 / Paris, « La formation du collectif soignant. Regards croisés des encadrants et des encadrés », Education permanente, n°178, p. 151-162.

 

Avril 2008 / Paris, “Le collectif soignant : mythe ou réalité ?”, Revue Française d’Administration Publique, n°128, p. 655-675.

 

Avril 2008 / Paris, “Le syndicalisme à l’hôpital. Sociologie d’une insatisfaction”, Dossier Syndicalisme et santé, Les Tribunes de la santé, n°18, p. 83-94.

 

Janvier 2007 / Bordeaux, « Les forces d’homogénéisation de la pratique médicale », Systèmes de santé en mutation, Sociologie de la Santé, n°25, p. 54-78.

 

Décembre 2006 / Université de Laval (Canada), « Syndicalisme critique et défi institutionnel : vers l’individualisation du  militantisme ? », Innovation syndicale et mondialisation, Relations industrielles/ Industrial Relations, 61-4, p. 684-707.

 

Mars 2006 / Paris, « Les formes d’appartenance collective à l’hôpital », Sociologie du Travail, vol. 43, p. 72-87.

 

Septembre 2006 / Paris, « L’intégration sociale au travail  - le cas des communautés de soin à l’hôpital », Professions, intégration sociale et citoyenneté, Savoirs, Travail et Société / Knowledge, Work and Society, vol 4, n°1, p.131-148.

 

Février 2005 / Strasbourg, « L’entre-deux de l’évaluation », Regards sociologiques, n°25, p. 35-57.

Automne 1999 / Université de Laval (Canada), « Sud-PTT : un syndicalisme politique ? », Relations industrielles – Industrial Relations, 54-4, p. 790-814.

 

Printemps 1998 / Paris, « La fédération Sud-PTT : le creuset d’une contestation pragmatique », Revue Française de Science Politique, 48-1, p. 121-141.

        

 

         2 – Revues non francophones

 

 

Septembre 2012 / Paris, « Collective Mobilization in Hospitals : Confrontational or Consensual ? », Revue française de sociologie (English), 53-3, p. 316-346.

 

Novembre 2011 / Oslo (Norvège), “Relations between Professions and Organization. More Fully Considering the Role of the Clients”, with Ivy Linn Bourgeault et Kristine Hitschkorn, Professions and Professionalism, 1-1, p. 67-86.

 

Octobre 2010 / West Virginia University (USA), « Social Movement Unionism in France : a Case for Revitalisation ? », with Stéphane Lequeux, Labor Studies Journal, 35-4, p. 503-519.

 

Janvier 2010 / Texas A&M University (USA), “Comparing Health Professional Work Orientation in French an Canadian Hospitals: Structural Influence of Patients in Open and Close Units”, with Ivy Lynn Bourgeault, Patricia Khokher, Comparative Sociology, 9, p.1-19.

 

Décembre 2009 / Londres (GB), « New Public Management and New Professionalism across Nations and Contexts », with Kevin T. Leicht, Tony Walter, Scott Davies, in New Governance and New Professionalism, n° spécial, Current Sociology, Sage, 57-4, p. 581-605.

 

Mars 2009 / Londres (GB), “Work culture within the hospital context in Canada: Professional versus unit influences”, with Patricia Khokher and Ivy Lynn Bourgeault, Journal of Health Organization and Management, 23-3, p. 332-345.

 

Automne 2009 / Université de Bologne (Italie), « L'implicazione del sociologo nel suo oggetto di studio. L'esemplo della activita sociali, sanitarie e di assistenza », Salute e Sociéta, Anno VII, p. 133-148. [Et commentaires : Giuseppe Masullo, Emiliana Mangone, Paolo Guzzo, Commenti, p. 149-156].

 

Décembre 2000 / Lisbonne (Portugal), « Um novo sindicalismo, o caso do SUD-PTT em França », Sociologia, problemas e praticas, Revista do Centro de Investigaçao e Estudos de Sociologia, ISCTE, n° 31, p. 129-149.

 

       OUVRAGES - 7

      

 

2017 / Paris, Conflits et résistances au travail, SciencesPo Les Presses, coll. « Contester », 150 p. https://lectures.revues.org/22769 ; http://www.lemouvementsocial.net/comptes-rendus/ivan-sainsaulieu-conflits-resistances-travail/ ; journals.openedition.org/nrt/3395 ;

search.proquest.com/docview/2024768928

 

 

2016 / Zurich, L’enracinement professionnel des opinions politiques. Enquête auprès d’agriculteurs, d’ingénieurs et de directeurs de ressources humaines exerçant en Suisse, Seismo, coll. « Terrains des sciences sociales », avec Muriel Surdez, Eric Zufferey, Fabrice Plomb et Francesca Poglia, 272 p.

           www.seismoverlag.ch/fr/.../lenracinement-professionnel-des-opinions-politique

 

 

2015 / Lausanne - EPFL, Ingénieur aujourd’hui, Presses polytechniques et universitaires         romandes, coll. « Le savoir suisse », avec Dominique Vinck, 144 p.

           science.blog.lemonde.fr/2015/05/04/ingenieur-aujourdhui/

 

 

2007 / Paris, L’hôpital et ses acteurs. Appartenances et égalité, Belin, coll. « Perspectives                   sociologiques », 265 p.https://www.belin-education.com/lhopital-et-ses-acteurs

 

 

2006 / Paris, La communauté de soins en question. Le travail hospitalier face aux enjeux de             société, coll. « Ressources humaines », Lamare, 266 p.

            www.unitheque.com › ... › Cadre de santé › Management - Ressources humaines

 

 

2003 / Paris, Le malaise des soignants. Le travail sous pression à l’hôpital, L’Harmattan,        coll. « Logiques Sociales », 230 p.

            https://www.amazon.fr/malaise-soignants-travail-pression-lhôpital/dp/2747556204

 

1999 / Paris, La contestation pragmatique dans le »syndicalisme autonome. Le modèle Sud-  PTT en question, L’Harmattan, coll. « Logiques Sociales », 288 p. 

           

            CODIRECTION DE DOSSIERS DE REVUES – 3

 

 

2018 / SociologieS, « Identités au travail, identités professionnelles », avec Marc Perrenoud  https://journals.openedition.org/sociologies/8750.

 

2014 / Les Sciences de l’éducation. Pour l’Ere nouvelle, « L’hôpital hors les murs` : une alternative organisationnelle ou socioprofessionnelle ?», avec Anne Vega, 2014, vol 47, n°3, p : 7-12 (introduction), le dossier complet p : 7-82.

www.cairn.info/revue-les-sciences-de-l-education-pour-l-ere-nouvelle-2014-3.htm.

 

2006 / Esprit Critique, « La communauté n’est pas le communautarisme », en ligne, Vol 10,1. avec Jean-Louis Laville et Monika Salzbrunn.

espritcritique.uiz.ac.ma/publications/1001/esp1001article01.pdf.

 

 

            DIRECTION OU CODIRECTION D’OUVRAGES – 8

 

 

2019 / Lille, Où est passée la justice sociale ? De l’égalité aux tâtonnements, codirection avec Emmanuelle Barozet, Régis Cortesero, David Mélo, Septentrion (octobre)

 

2017 / Vulaines-sur-Seine, L’innovation en eaux troubles. Science, techniques, idéologies, codirection avec Arnaud Saint-Martin, Editions du Croquant, 329 p.

https://lectures.revues.org/22492.

 

2012 / Paris, Sens politiques du travail, codirection avec Muriel Surdez, Armand Colin, coll. « Recherches », 320 p.

http://www.armand-colin.com/sens-politiques-du-travail-9782200274337.

 

2012 / Lille, Reconfigurations de l'Etat social en pratique, codirection avec Marie-Christine Bureau, PUL-Septentrion, coll. « Le regard sociologique », 356 p.

http://www.septentrion.com/livre/?GCOI=27574100398260.

 

2010 / Rennes, Faire communauté en société. Dynamique des appartenances collectives, codirection avec Monika Salzbrunn et Laurent Amiotte-Suchet, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Le sens social », 250 p.

www.pur-editions.fr/detail.php.

 

2008 / Paris, Par-delà l’économisme. La querelle du primat en sciences sociales, L’Harmattan, coll. « Logiques Sociales », 248 p.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue& obj=livre&no= 26811.

 

2008 / Rueil Malmaison, Les cadres hospitaliers. Représentations et pratiques, Lamarre, coll. « Fonction cadre de santé. Gestion des ressources humaines », 280 p.

http://ch-le-vinatier.reseaudoc.fr/index.php?lvl=notice_display&id=25010.

 

2007 / Paris, Les défis de l’évaluation en action sociale et médico-sociale, Codirection avec Brigitte Bouquet et Marcel Jaeger, Dunod, coll. « Santé social », 304 p.

www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/defis-evaluation.

           

 

            CHAPITRES D’OUVRAGE - 23

 

23 - 2019 / Lyon, « Le Commun : imaginaire ou mouvement réel qui abolit l’ordre existant ? » in Corcuff P. dir., Etapes pour une pensée critique et émancipatrice, Atelier de création libertaire, 242 p., p.167-173.

22 - 2019 / Lille, « Modélisation pluridisciplinaire et sociologie du tâtonnement », avec Barozet E., Cortesero R., Mélo D., Où est passée la justice sociale ? De l’égalité aux tâtonnements, Presses universitaires du Septentrion, p. 21-34.

21 - 2019 / Lille, « Post-scriptum : la justice sociale, un oxymore», in Sainsaulieu I., Barozet E., Cortesero R., Mélo D. (dir.) Où est passée la justice sociale ? De l’égalité aux tâtonnements, Presses universitaires du Septentrion, p. 299-304.

20 - 2017 / Vulaines-sur-Seine, « Introduction », avec Saint-Martin A., L’innovation en eaux troubles. Sciences, techniques, idéologies, Editions du Croquant, p. 3-21.

19 - 2017 / Vulaines-sur-Seine, « La réalité virtuelle en santé mentale : un jeu de miroir dans une expérimentation scientifique interdisciplinaire”, avec Manuel Boutet, Daniel Mestre et Anne Vega, in Sainsaulieu et Saint-Martin (dir.), p. 189-209.

18 - 2017 / Vulaines-sur-Seine, “Convictions et travail de conviction des promoteurs du Human Brain Project, avec Muriel Surdez et Erwan Lamy, in Sainsaulieu et Saint-Martin dir., p. 263-285.

17 - 2016 / Laval (Québec), « Une organisation du travail sans acteurs ? Apports et impensés de la sociologie critique», in Acteurs et bureaucratie au XXIème siécle, Emery et Giauque dir., Presses universitaires de Laval, p. 329-348.

16 - 2016 / Lille, «La sociabilité politique entre travail et hors travail », avec Muriel
Surdez et Eric Zufferey, in
Buton F., Rozier S., Lehingue P., Mariot N. (dir.), L’ordinaire du politique, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Curapp », p. 129-153.

15 - 2014 / Paris, «  Rêver au chef idéal en faisant le sale boulot : le travail d’équilibriste des DRH dans le secteur de l’horlogerie et de la banque en Suisse”, avec Muriel Surdez et Francesca Poglia-Miletti, in Perrenoud M. dir., Autour d’Howard Becker, La Découverte, p. 23-45.

14 - 2012 / Paris, « Effets des positions professionnelles sur les opinions politiques en Suisse : pour une approche des espaces-temps sociaux », avec Francesca Poglia Mileti et Eric Zufferey, in Sainsaulieu I., Surdez M. (dir.), Sens politiques du travail, Armand Colin, p. 221-242.

13 - 2012 / Paris, « Le travail et ses significations politiques », avec M. Surdez, in Sainsaulieu I., Surdez M. (dir.), Sens politiques du travail, Armand Colin, p. 11-23.

12 - 2012 / Paris, «Le travail porteur d'une politisation en acte », avec M. Surdez, in Sainsaulieu I., Surdez M. (dir.), Sens politiques du travail, Armand Colin, p. 339-343.

11 - 2012 / Paris, «L'institution du travail social comme enjeu d'action politique : mise en perspective francophone », avec Marie-Christine Bureau (CNRS) et Fabrice Plomb (Université de Fribourg), in Sainsaulieu I., Surdez M. (dir.), Sens politiques du travail, Armand Colin, p. 201-218.

10 - 2012 / Paris, « La mobilisation préventive contre les inégalités sociales de santé », avec Valéry Ridde (Université du Québec à Montreal) et Anne Guichard (INPES, Paris), in Bureau M-C., Sainsaulieu I. (dir.), Reconfigurations de l'Etat social en pratique, PUL-Septentrion, p. 45-61.

9 - 2012 / Lille, « Introduction », avec M-C. Bureau, in Bureau M-C., Sainsaulieu I. (dir.), Reconfigurations de l'Etat social en pratique, PUL-Septentrion, p. 3-22.

8 - 2012 / Paris, « Les fenêtres démocratiques du nouvel ordre social », avec M-C. Bureau, in Bureau M-C., Sainsaulieu I. (dir.), Reconfigurations de l'Etat social en pratique, p. 241-248.

7 - 2008 / Paris, « Le cadre animateur, figure fragile d’une conciliation légitime », in Sainsaulieu, I. (dir.), Les cadres hospitaliers. Représentations et pratiques, Lamare, p. 46-86.

6 - 2008 / Paris, «Le rôle des représentations chez les cadres », in Sainsaulieu, I. (dir.), Les cadres hospitaliers. Représentations et pratiques, Lamare, p. 3-13.

5 - 2008 / Paris, « Du réductionnisme sociologique», in Sainsaulieu, I. (dir.), Par-delà l’économisme, L’Harmattan, p. 33-70.

4 - 2008 / Paris, «Les rapports controversés entre sociologie et économie», in Par-delà l’économisme, Sainsaulieu, I. (dir.), L’Harmattan, p.3-11.

3 - 2008 / Paris, « Conclusion», in Sainsaulieu, I. (dir.), Par-delà l’économisme, L’Harmattan.

2 - 2007 / Paris, « Normes évaluatives, pluralisme et diversité », in Bouquet, B. Jaeger M., Sainsaulieu I. (dir.), Les défis de l’évaluation en action sociale et médico-sociale, Dunod, p. 109-127.

1 - 2003 / Paris, « Monographie sur le site de Roissy », in P.N. Denieuil, O.Piriou, dir, Le développement des territoires, les politiques de l’emploi et formation, L’Harmattan, p. 235-55.

 

ARTICLES DE DICTIONNAIRE - 2

 

2014 / Paris, « Les collectifs de travail », In : Zawieja P, Guarnieri F, coord, Dictionnaire des risques psychosociaux, Paris : Le Seuil, p. 104-107.

2011 / Paris, « Modernisation et gouvernance de l'hôpital : principes, pratiques et effets”, Traité EM/Consulte (Elsevier Masson SAS), Savoir et soins infirmiers, 60-210-M-10, 7 p.

 

RECENSIONS - 5

 

La Nouvelle Revue du Travail / 14-2019, Frayne (David), Le refus du travail. Théorie et pratique de la résistance au travail, Editions du detour, 2018, 300 p..

Revue française de sociologie / 2016-1, Dardot (Pierre), Laval (Christian), Commun, La Découverte, 2014, 685 p..

Revue d’anthropologie des connaissances / 2016-2 (Vol. 10, n° 2), « Des ingénieurs en développement ? » A propos de Jalons pour une sociologie des ingénieurs au Maghreb, d’Eric Gobe, IREMAM, 150 p..

Revue française de sociologie / 2015-3, Béthoux (Elodie), Desage (Guillaume), Mias (Arnaud), Pélisse (Jérôme). – Sociologie d’un syndicalisme catégoriel. La CFE-CGC ou la fin d’une exception ? Paris, Armand Colin, 2013, 321 p.

Revue française de sociologie / 2012-4, Chevandier (Christian). – Infirmières parisiennes, 1900-1950. Émergence d’une profession. Paris, Publications de la Sorbonne, coll. Histoire contemporaine, 2011, 314 p..

 

POSTFACE

 

2013 / Paris, « Refaire le monde. Retour sur le duo militant intellectuel-ouvrier », Postface, in Silarien Larios, L’usine des cadavres, Les Editions du Monde Libertaire, 366 p.

 

 

ACTES DE CONGRES A COMITE DE LECTURE - 5

 

Novembre 2005 / Rouen, 10èmes journées de Sociologie du Travail, Université de Rouen, « Les communautés au travail».

Novembre 2004 / Sofia, Conflits, confiance, démocratie, A.Todorov et A.Krasteva dir., Nouvelle Université Bulgare « La conflictualité au quotidien : le cas de l’hôpital ».

Juillet 2004 / Tours, Actes du Congrès de l’Association Internationale de Sociologie en Langue Française, L’individu social ?, Actes du CR13, Sociologie de la santé, « L’individu communautaire ».

Juin 2004 / Rouen, Actes du colloque du GRIS et de l’école doctorale de l’université, Action syndicale et innovation sociale, « Les pratiques de mobilisation du syndicalisme contestataire ».

Automne 2002 / Paris, « La dynamique des mondes sociaux HLM », Cahiers du LSCI, n°5, 120 pages.

 

ARTICLES DE REVUES PROFESSIONNELLES - 9

 

Décembre 2018 / « Mouvements infirmiers : peut mieux faire ! », entretien avec Adrien Renaut, L’infirmière libérale Magazine, n°353, p. 8-10.

Janvier 2011 / « ll faut miser sur plus d’autonomie», entretien avec Nathalie Dépoire, Infirmière Magazine, n°280, p. 18-19.

Décembre 2006 / « La problématique cadres », Synergies cadres, CFDT, n°223.

Mars 2005 / « La mobilisation pour la qualité de soin », Gestions Hospitalières, n° 443.

Mars 2004 / « Le malaise des soignants », Gestions Hospitalières, n° 432.

Mai 2003 / « Les mondes sociaux de l’hôpital », Information sur les ressources humaines à l’hôpital, n°24, DHOS, Ministère de la Santé.

Juillet 2002 / « Le monde social de la clinique », Regards de la Fédération des Hôpitaux Privés, n°9.

Août 1999 / Paris, « Le syndicalisme autonome des années 1980 aux années 1990 : de l’autonomie refuge à l’autonomie ouverte », Humanisme et entreprise, Cahiers du Centre d’Etudes et de Recherches, n° 306, p. 69-96.

1999 / « Les relations entre générations au travail », Réseau européen Work, Young People and Trade Unionism (WYTU), ISERES-CGT, brochure, 123 pages.

 

 

INTERVENTIONS DANS LES MEDIA - 24

 

 1 – Presse écrite (revues, hebdomadaires et quotidiens) - 17

 

Décembre 2018 / Tribune « Contre la hausse des droits d’inscription des étudiants étrangers », collectif, Le Monde.

Décembre 2017 / Tribune européenne « Contre la répression en Turquie » parue à notre initiative simultanément (du 10 au 14 décembre) dans Le Monde.fr, Le Temps, La Libre Belgique, Il Manifesto, relayée par El salto diario et signée par un collectif universitaire.

Novembre 2017 / « Hôpital : harcèlement moral et management toxique », Le courrier des lecteurs du journal Le Monde, 8 novembre.

Juin 2017 / « Au secours les cadres se rebiffent ! Pour le sociologue Ivan Sainsaulieu, ces cadres s’estiment trop peu écoutés », Le Monde-Economie, 22 juin, Mathias Trépot.

Janvier 2017 / « La légalité est-elle toujours légitime ? Relire Antigone ! », Le Temps, Opinions, tribune cosignée par 55 universitaires suisses.

Juillet-août 2012 / « Les infirmières entre consensus et contestation », entretien, Sciences Humaines, n° 239.

Juin 2011 / « Les petits conflits ne remplacent pas les gros », entretien, Conflits au travail : de nouvelles mobilisations ?, Sciences Humaines, n° 227.

Avril 2007 / « Crises et mutations du travail social », Cahiers de Louise, n°2.

Septembre 2005 / « Le meilleur et le pire : regard sociologique sur l’engagement politique», Militantismes, Contre Temps n° 15.

Mai 2005 / « Opacité autour du 1% : qui veut le bonheur des locataires ? », Cités en crise, Contre Temps n° 13.

Septembre 2004 / « Retour sur la notion d’impérialisme dans le cadre de la mondialisation », Les radicalités en question, Contre Temps n° 11.

Avril 2004 / Entretien à propos de l’ouvrage « Le malaise des soignants », Viva, le magazine mutualiste, mensuel, n°188 (diffusion à 150 000 exemplaires).

Avril 2003 / Entretien sur le fonctionnement des organisations politiques, article de J-M Amitrano, La Dépêche du Midi, 23-4-3.

Novembre 2002 / « Renaud Sainsaulieu, acteur et penseur du changement social », Cultures en Mouvement, n°52.

Mars 2002 / « Peur des miséreux ou guerre à la misère ? », Le Monde, Horizons-Débats, 03-05-2002.

Février 2002 / « Lutte Ouvrière, entre communauté et société », Le  Monde, Horizons-Débats, 27-2-2002.

Novembre 2001 / « Le pourquoi d’un malaise », Le Monde, Horizons-Débats, 27-11-2001 (à propos des professions à vocation sociale).

 

2 – Interventions radiophoniques ou télévisées (2010-2018) - 7

 

Mars 2018 / « Rivalités d’interprétation autour du conflit des cheminots », France Info TV

Juin 2017 / « Emancipation et domination dans les organisations », Médiapart, Grand angle.

Février 2017 / « La politique au travail », entretien filmé, RMC et RMC TV.

Septembre 2016 / « Imaginaire ou mouvement réel ? Le Commun selon Pierre Dardot et Christian Laval », Médiapart, Grand angle.

Mai 2015 / « L’ingénieur aujourd’hui », entretien avec Laurent Caspary,Tribu, RTS-radio suisse.

<style> </style>

Janvier 2010 / « Le malaise à l’hôpital », entretien filmé, FR3, journal 19/20.

<style> </style>

<style> </style>

 

VI – RECHERCHE

 

Domaines de recherche :

                       Les collectifs de travail

                       Le travail collaboratif et les nouvelles technologies

                       L'articulation pluridisciplinaire du sanitaire et du social

                       Les rapports du travail ordinaire au politique

 

Domaines de compétence :

                       Sociologie du travail, des organisations, professions et relations professionnelles

                       Sociologie politique, de l'action publique et des mouvements sociaux

                       Sociologie générale

                       Epistémologie, histoire des idées

 

     A / RECHERCHES ACTUELLES

 

 1 – Nouveau projet interdisciplinaire (financé sur trois ans 2017-2020 par la Fondation DigestSciences, Lille) : "Highlighting Environmental features in epidemic areas of Crohn's disease" (HEROIC).

 

Principal Investigator: Corinne Gower-Rousseau, MD, PhD, HDR Scientific Head of Epimad Registry, Public Health Unit, Lille University Hospital.

Partner 4: UMR-CNRS 8019 CLERSé Lille University (Pr I. Sainsaulieu)
Aims: To perform a territorial diagnosis and a sociological survey among patients in the epidemic areas of CD. Ivan Sainsaulieu is specialized in socio-anthropology and in community and healthcare professional studies. The key objectives are to outline the main characteristics of the clusters’ local people, the transformation of their living and working conditions and to measure and track their environment quality since the XXth century. Team : cooperation with Pr. B. Touchelay (history, Lille Univ.), 1 PhD candidate (socio-history), 1 senior researcher (socio-anthropology, Anne Vega).

 

2 – Stade de la valorisation : Grand Défi du CNRS, Mission Interdisciplinaire (2013-2016) : « Les usages thérapeutiques de la réalité virtuelle ».

Grand Défi Innovation thérapeutique pour les maladies mentales (ITMM, lauréat AAP 2013), cette recherche interdisciplinaire dont j’anime l’équipe socio-anthropologique (comprenant Anne Vega et Manuel Boutet) est coordonnée par Daniel Mestre (neuropsychologue, directeur de recherche au CNRS, UMR n°7287). L’équipe comprend des membres d’Aix, Marseille, Nice, Paris et Lille, en neuropsychologie, neurobiologie, psychiatrie, neuro-imagerie, anthropologie, sociologie et en ingénierie informatique de la réalité virtuelle. Le but sociologique est de montrer les variables quantitatives et qualitatives qui témoignent du rôle de l’environnement social (positions sociales des patients, interactions des patients et des professionnels avec les machines) sur les résultats des tests visant à montrer l’efficacité thérapeutique du recours à la réalité virtuelle (dans le cas de pathologies légères, en l’occurrence l’acrophobie). Nous accompagnons ainsi le questionnaire médical d’un volet sociodémographique, nous réalisons des entretiens avec les acteurs du dispositif scientifique et nous observons les séances d’essai thérapeutique. Un premier chapitre d’ouvrage sera publié à la fin de l’année dans l’ouvrage sur l’innovation technologique.

 

3 – Projet déposé au Fonds national suisse de la recherche) : « Réformes hospitalières et collaboration au travail. Investiguer la mobilisation collective au travail des personnels hospitaliers dans un contexte de réformes » (Synergia, 2017-2018).

 

Projet coordonné par David Giauque (professeur ordinaire, UNIL, Institut d’études politiques, historiques et internationales).

Les établissements hospitaliers sont confrontés à des réformes d’envergure. Elles touchent à la fois le pilotage des hôpitaux et leur financement et visent à maîtriser les coûts hospitaliers et à normaliser les coûts des traitements (système DRG), en autorisant la comparaison des hôpitaux et en créant une concurrence entre établissements hospitaliers. Les réorganisations hospitalières impactent sur les conditions de travail forçant bien souvent les équipes soignantes à inventer de nouvelles manières de collaborer. Les enquêtes empiriques démontrent que la qualité des soins, l’efficacité et l’efficience des hôpitaux ainsi que la satisfaction du personnel dépendent très largement de la mobilisation des personnels hospitaliers. Dans le cadre de cette recherche nous souhaitons développer une double lecture sociologique et anthropologique de la mobilisation collective au travail.

 

4 – Projet déposé à l’ANR en 2018-2019 : « La recherche collaborative au sein du Human Brain Project ».

L’objectif de ce projet est d’étudier le développement de collaborations internationales et transdisciplinaires. Il prend pour objet d’étude l’organisation de la recherche au sein du Human Brain Project (HBP), projet décennal de simulation du cerveau humain sélectionné récemment par la Commission Européenne pour devenir l’une des figures de proue de la recherche européenne (les « FET Flagship  », devenus Flagera). Nous considérons d’emblée un spectre large des manières dont un tel projet peut s’organiser, qui peut être décrit au moyen de quatre idéaux-types provisoires :

·       l’hypothèse conventionnelle de la bureaucratie scientifique, comme on en trouve dans les projets classiques de la Big Science (Galison, Hevly, 1992) ; la centralisation des données à travers l’outil informatique est une clé du HBP ;

·       l’hypothèse haute de la « communauté épistémique » (Knorr Cetina, à propos du CERN) ; l’invention d’une science par hybridation, la création d’un nouveau pont interdisciplinaire sous-tendrait l’existence d’une forte cohésion commune, favorisée par l’informatique et grâce à des instances de rencontre « transversales aux espaces de travail spécialisés » (Demazière et al., 2009) ;

·       l’hypothèse moyenne d’un compromis professionnel et scientifique, de négociation des normes professionnelles et scientifiques, des sphères scientifique, politique et marchande ;

·       l’hypothèse basse du « bateau ivre », ou du HBP comme caisse de résonance de controverses publiques et de considérations politiques extra scientifiques.

   

 

     B / COLLABORATIONS INTERNATIONALES ANTERIEURES 

 

 1 - Recherche en Suisse à l’Université de Fribourg (2008-2010) : « Transformation des appartenances professionnelles et des affiliations sociopolitiques »

Les groupes professionnels forment-ils encore, dans la Suisse actuelle, des groupes de référence et des réseaux de sociabilité à partir desquels les orientations politiques se constituent ? L’objectif de la recherche est d’établir, par une méthode ethnographique peu pratiquée en science politique ou en sociologie, les rapports complexes existant entre les transformations des groupes professionnels et les affinités politiques. L’hypothèse est moins celle d’un lien de cause à effet entre position (socioprofessionnelle) et prise de position (politique) qu’entre changements de position (au cours d’un parcours individuel et collectif) et de positionnement, d’une part. D’autre part, on cherche à établir des liens entre les modes de socialisation familiales (acquises avant le travail), au travail (sociabilité, construction de soi) et les groupes de référence sur le plan politique.

L’enquête (qualitative) TAPAS est subventionnée par le Fonds National Suisse. Une équipe de six collaborateurs est coordonnée par Ivan Sainsaulieu, sous la direction de Muriel Surdez, professeure de sociologie à l’université de Fribourg. Un livre portant monographies et analyse transversale est paru, en sus de l’ouvrage collectif.

 2 - Recherche au Canada en coopération avec l’Université McMaster (2007-2008) : « Les  communautés de soin au travail ».

Nous avons co-organisé une recherche comparative sur les formes d’appartenance communautaire dans les hôpitaux franco-canadiens avec la professeure Ivy Bourgeault, université d’Ottawa (alors Ph D, Associate Professor, Health Studies Programme & Department of Sociology, Canada Research Chair in Comparative Health Labour Policy, McMaster University, Ontario), spécialiste du travail paramédical au Canada (Reconceiving Midwifery, McGill-Queen’s University Press, 2004). L’enquête a été financée par l’Université McMaster. Patricia Kokher, post-doctorante en sociologie, a obtenu une bourse pour étudier quatre établissements. Un questionnaire a été réalisé en collaboration, 40 entretiens ont été effectués. Au terme de cette enquête, il apparaissait que la satisfaction des professionnels de santé sur leur coopération au travail est plus forte dans les services de soin les moins exposés au patient conscient. Les résultats ont fait l’objet d’un article à la Revue suisse de sociologie puis dans trois revues anglophones (cf supra).

 

Dans ce cadre et à l’initiative de l’Université Mac Master (Workshop on new professionalism and organizations) un projet d’ouvrage comparatif a été conçu (“New Public Management and the New Professionalism: Comparative Perspectives on Varieties of New Governance », coordonné par Viola Burau, University of Aarhus, Denmark et Donald Light, Princeton University, USA). La collaboration billatérale avec le professeur Ivy Bourgeault a débouché également des communications dans des conférences internationales.

 


 

 

C / CONTRATS DE RECHERCHE DE GRE A GRE (1998-2011)

 

Nous avons fait héberger par deux associations successives (Atelier de travaux sociologiques ; Société de mathématiques appliquées aux sciences sociales) des contrats obtenus en partenariat entre une institution de recherche et un acteur social. Le plus souvent, ces contrats m’ont permis de me salarier (avant la titularisation en 2012), ou de recruter. Ils ont toujours été suivis de publications scientifiques.

Septembre 2011 / La perception de la CGT par les salariés de LCL, LISE-CNAM-CNRS - CGT, Fédération des banques et des assurances, enquête et salaire six mois, coord. et rédaction d’un rapport de 40 pages.

Juin 2011 / La perception de la Fédération CGT par ses adhérents, LISE-CNAM-CNRS - CGT, Fédération des banques et des assurances, nquête et salaire six mois, coord. et rédaction d’un rapport de 30 pages.

Mai 2011 / Les compétences non techniques des ingénieurs, EPFL- Université de Fribourg, enquête et salaire six mois, coord. et rédaction d’un rapport de 110 pages.

Septembre 2010 / L’impact des équipes mobiles gériatriques sur les services de médecine : de la mission à la transmission, LISE-CNAM-CNRS - CHRU de Lille, enquête et salaire 1 an, rédaction d’un rapport de 50 pages.

Juillet 2008 / La réduction des inégalités sociales de santé en matière d’alimentation. Convention LISE-CNAM-CNRS - INPES. Enquête et coordination, rédaction d’un rapport de 70 pages.

Juin 2005 / L’influence des interactions locales sur l’application des recommandations médicales, Convention LISE-CNAM-CNRS – Comité de Coordination de l’Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine/ANAES. Enquête et salaire 16 mois, contribution à la rédaction d’un rapport de 80 pages.

Septembre 2004 /Les jeux d’acteurs autour de la réservation locative dans le cadre du 1% logement, Agence Nationale pour la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction/ LISE-CNAM-CNRS, enquête et salaire 16 mois, contribution à la rédaction du rapport de 90 pages.

Décembre 2003 / La mobilisation à l’occasion de l’accréditation des hôpitaux, LSCI-CNRS - Haute Autorité en Santé (ex ANAES), enquête, coord. et rédaction, 80 pages.

Septembre 1999 / L’Union nationale des associations de soins et services à domicile : une dynamique de changement en question, UNASSAD, enquête et rédaction, 98 pages.

Décembre 1998 / L’animation syndicale autour des 35 heures dans l’automobile et la banque, Ministère du travail, Centre d’étude de l’emploi et de la solidarité, Champs-sur-Marne, enquête et rédaction, 60 pages.    


 

            D / ANIMATION DE LA RECHERCHE

 

Un travail de mobilisation de la communauté scientifique pour stimuler la recherche, par notamment l’organisation et l’animation d’événements scientifiques internationaux.

 

                       1 – Pilotage de projets sociologiques dans un cadre collaboratif interdisciplinaire

Dans le cadre de projets dirigés, nous avons coordonné l’enquête de terrain.

-       Coordination du travail d’une chargée de recherche senior (14 mois) dans le cadre du projet HEROIC (2017-2020), Fondation DigestSciences. Direction Corinne Gower, CHU de Lille.

-       Coordination de trois chercheurs seniors dans le cadre d’un Grand Défi du CNRS, Atelier Homme machine, CONTROLSTRESS (2013-2016). Direction Daniel Mestre, CNRS-AMU.

 

 2 – Organisation d’événements internationaux (2007-2019)

 

* Colloque « Les mobilisations à bas bruits : une promesse de changement social ? Validité et extension d’un paradigme dans le contexte africain », décembre 2019, université de Dakar (UCAD), département de sociologie. Institutions partenaires : universités de Lille, Dakar, Lausanne, EHESS, IRD, Institut du Proche Orient… en cours.

 

* Journée « Identités au travail, identités professionnelles », avril 2016, université de Lausanne, Laboratoire de sociologie (LABSO), 12 communicants. Organisée par Marc Perrenoud et Ivan Sainsaulieu et réunissant 12 chercheurs suisses et français, elle a donné lieu à un dossier de 7 articles retenu en 2018 par la revue SociologieS.

* Colloque « Références, révérences et aspirations à la justice sociale », 2016, 3 jours, Château de Mirandol (Lot). Un manuscrit collectif est fini, avec 23 contributions nationales et internationales. Soutenu par le CNRS (CADIS, LLETIS) et les universités de Lille et de Santiago du Chili.

* Colloque « Travail, sciences et société : les formes contemporaines de l’innovation », 2013, 3 jours, Château de Mirandol, 32 communicants. Publication d’un ouvrage collectif en 2017 : L’innovation en eaux troubles. Sciences, techniques et société, Editions du Croquant, Sainsaulieu Ivan et Saint-Martin Arnaud dir., 329 pages, 22 contributions. Colloque soutenu par le CNRS (PRINTEMPS et CLERSé), le Campus Paris-Saclay, le Centre National d’Etudes Spatiales et les universités de Lausanne, Versailles-Saint-Quentin et Lille1.

* Colloque « Travail et Politique », 2010, 3 jours fin août, Château de Mirandol, 28 communicants. Publication  d’un ouvrage collectif en 2012 : Sens politiques du travail, Armand Colin, 320 pages, 20 contributions, Sainsaulieu Ivan et Surdez Muriel dir.. Soutenu par SciencePo, CNRS (CEVIPOF et CLERSé), universités de Fribourg et de Lille1.

*Colloque « La communauté revisitée », 2007, 2 jours, 16 intervenants, IRESCO, Paris. Coorganisé par trois laboratoires du CNRS (LISE-CNAM, CRIA-EHESS, GSRL-EPHE). Publication d’un ouvrage collectif en 2010 : Faire communauté en société. Dynamiques des appartenances collectives, Presses universitaires de Rennes,  250 pages, 17 contributions, Ivan Sainsaulieu, Monika Salzbrunn et Laurent Amiotte-Suchet dir.

 

2 – Organisation de 4 séminaires

*Séminaire « Les pratiques collaboratives dans le travail scientifique », Paris, Maison de la recherche de la Sorbonne, 2016-2017. Sept séances ont été coordonnées avec Anouk Barberousse, professeure de philosophie à Sorbonne Cités (Paris 4). Séminaire soutenu par le CNRS (laboratoires Science, Normes, Décisions et CLERSé). Les discussions du séminaire ont contribué à l’élaboration de l’ouvrage sur l’innovation cité ci-dessus. Ce séminaire de réflexion a été centré sur des pratiques collaboratives à caractère scientifique et ouvert à différentes disciplines. Il entendait appréhender à la fois les dimensions sociales (réseau, domination), technologiques (simulation informatique, interactions homme-machine), organisationnelles (bureaucratie, leadership) et épistémologiques (types de science et de pensée "collectives") de ces pratiques collaboratives, plus particulièrement dans le domaine des neurosciences, en lien avec le projet depose sur le HBP.

 

            Les sept séances du séminaire “pratiques collaboratives” en 2016 et 2017

-       1) « L’apport des SHS aux sciences de la nature » – Conférence d’Anouk Barberousse (Paris Sorbonne) et d’Ivan Sainsaulieu (Lille1, Clersé, Lille1), 12 janvier 2016, Jussieu, Université Pierre et Marie Curie, introduction par Denis Côte, directeur du master de physique.

-       2) « Les enjeux épistémiques de la simulation et de la réalité virtuelle dans le contexte des neurosciences » – Anouk Barberousse (présidente), Julie Jebeile (CEA Saclay), Manuel Boutet (université de Nice), lundi 7 mars 2016, Paris Sorbonne, Maison de la recherche, 28 rue Serpente.

-       3) Penser et travailler ensemble 1 : « La science collaborative au plan international. HBP européen et Brain M.I.N.D.S. japonais ». Ivan Sainsaulieu (président), Maxence Gaillard (Japan Society for the Promotion of Science / ENS-Lyon) et Osamu Sakura (Université de Tokyo). Maison Franco-Japonaise (Ebisu, Tokyo), 28 mars (séance délocalisée).

-       4) « Les rapports d’interdépendance entre chercheurs et acteurs mettent-ils en péril l’indépendance de la recherche ? » Ivan Sainsaulieu (président), Arnaud Saint-Martin (CNRS, Printemps), Michel Dubois (CNRS, GEMASS), 24 mai 2016, Paris Sorbonne, Maison de la recherche, 28 rue Serpente.

-       5) « Le cerveau dur et la pensée molle : peut-on dépasser le fossé ontologique entre neurosciences et SHS ? » Anouk Barberousse (présidente), Denis Forest (Université de Nanterre), Baptiste Moutaud, (SPHERE - Paris Diderot), Pascale Gillot (université de Tours), 7 octobre, Paris Sorbonne, Maison de la recherche.

-       6) « Rapports de coopération entre informaticiens et neuroscientifiques autour de la modélisation du cerveau » – Franck Varenne (université de Rouen) et Jean Gabriel Ganascia (UPMC), 8 décembre, Paris Sorbonne, Maison de la recherche.

-       7) “ Les usagers en question” – Le rôle des associations de malades – Brigitte Chamak (INSERM, Paris) et Catherine Déchamp-Leroux (Lille 1), 20 janvier 2017, Paris Sorbonne, Maison de la Recherche.

 

*Séminaire « Organisation et métiers à l’hôpital : un ordre formel et informel », Paris, MSH Paris Nord, 2008-2009. Six séances se sont tenues sur la rationalisation des soins et l’évolution des métiers hospitaliers. Coordination Ivan Sainsaulieu (LISE) et Régine Bercot (GTM-Paris 8). Soutenu par la MSH Paris Nord.

*Séminaire « Frontières de l’animation sociale », Paris, CNAM, 2006-2007. 6 séances organisées sur les métiers du travail social. Axe Travail social et politiques sociales, LISE. Coordination Ivan Sainsaulieu et Patrick Nivolle.

*Séminaire « Evaluation des politiques sociales », Paris, CNAM, 2005-2006. 8 séances organisées sur l’introduction des méthodes d’évaluation dans le travail social. Axe Travail social et politiques sociales, LISE. Coordination Ivan Sainsaulieu, Brigitte Bouquet et Marcel Jaeger. Publication issue du colloque en 2007 : Les défis de l’évaluation en action sociale et médico-sociale, Dunod, IS, Brigitte Bouquet et Marcel Jaeger dir., 304 pages.

 

 

     E / COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES - 42 (2006-2018)

 

1 – Communications nationales et internationales - 66

 

Décembre 2018 / Paris, Université René Descartes, colloque Se mobiliser, Philépol, Sorbonne, « Les mobilisations à bas bruits : de nouvelles promesses d’émancipation ? ».

Novembre 2018 / Versailles, Université de Versailles Saint Quentin, Département de sociologie, master 1, dirigé par Maryse Bresson, « Retour sur l’innovation ».

Octobre 2018 / Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques, conférence introductive, master 2 cours Sociologie des organisations et de l’administration publique : « Figures de la bureaucratie dans la littérature ».

Mars 2018 / Lille, Institut d’Etudes Politiques, discussion de la présentation de Bernard Lahire (à propos de son dernier livre, L’interprétation sociologique des rêves).

Février 2018 / Paris, ENS-Jourdan, Intervention au sein du Séminaire Travail, discussion organisée autour de mon article « La mobilisation collective à l’hôpital : contestataire ou consensuelle ? ».

Janvier 2018 / Paris, Université Pierre et Marie Curie, Département de physique, conférence introductive au master 1 : « A quoi sert la sociologie pour les étudiants en physique ? ».

Décembre 2017 / Paris, Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord, INSERM-CERMES3, colloque Les sciences humaines et sociales face à l’interdisciplinarité dans les recherches en santé. Pratiques, lieux, enjeux et perspectives, "L’interdisciplinarité en miroir. Acteurs et chercheurs en collaboration”.

Décembre 2017 / University of Copenhagen, Department of Sociology, Master course ’The Sociology of Aging and Dying’ offered at Public Health, “Lecture on the organization of French hospital staff: issues around gender and power”.

Novembre 2017 / University of Copenhagen, Department of Sociology, Public lecture « Macron’s reforms and conflictuality in France : a new New Deal ? ».

Juillet 2017 / Amiens, Congrès de l’Association française de sociologie, RT 45 Conflits, « Cinq contextes de conflits et de résistance au travail ».

Juin 2017 / Lausanne, Séminaire du laboratoire Sciences techniques et société, Présentation du livre L’innovation en eaux troubles. Sciences, techniques et idéologies.

Janvier 2017 / Paris, Université Pierre et Marie Curie, Département de physique, conférence introductive au master 1 : « A quoi sert la sociologie pour les étudiants en physique ? ».

Mars 2016 / Paris, Ecole Polytechnique, séminaire Aliénation, autonomie, émancipation, organisé par Marc Pavlopoulos, Collège international de Philosophie, « Conflits et résistances au travail ».

Octobre 2015 / Rennes, colloque IEP, CRAPE, Saisir l’engagement improbable dans sa routine professionnelle, « Conclusion du colloque».

Janvier 2015 / Paris-Diderot, séminaire du Laboratoire du changement social et politique, discussion du livre de Patrick Cingolani « Révolutions précaires ».

Décembre 2015 / Lausanne, UNIL, IEPHI, Séminaire du CRAPUL, discussion des travaux d’Ivan Ermakoff, en présence de l’auteur : « La causalité en question ».

Octobre 2014 / Lausanne, UNIL, séminaire du LABSO, discussion de l’intervention de Bernard Conein, « Communautés épistémiques ».

Mai 2014 / Bucarest, COST, European cooperation in science and technology, Dynamics of Virtual Work, « The sociological approach to an experimental cybertherapy: a reflexive, socio-political and ethnographic trilogy”, The Faculty of Administration and Business of University of Bucharest.

Août 2011 / Strasbourg, congrès de l’Association Française de Science Politique, « Les représentations des DRH au travail ».

Juillet 2011 / Grenoble, congrès de l’Association Française de Sociologie, « La socialisation des DRH au travail et hors travail ».

Mai 2011 / Winthertur (Suisse), « La mobilisation collective à l'hôpital : contestataire ou consensuelle ? », Congrès de l'association suisse de sociologie, Les professions de la santé.

Octobre 2011 / Paris, EHESS, 6-7 octobre Colloque international, Un ingénieur, des ingénieurs : expansion ou fragmentation. « Le devenir professionnel des ingénieurs confrontés aux transformations de l’organisation du travail ».

Septembre 2011 / Genève, European Sociological Association, atelier Political sociology. “What kind of political effects can come from working?”.

Septembre 2010 / Martel (Lot), refuge de Mirandol, Colloque Travail et politique, Université de Fribourg CH et Sciences Po Paris, « Socialisation au travail et socialisation politique ».

Avril 2010 / Paris, 6th Interim Meeting of the European Sociological Association, Research Network 19 'Sociology of Professions', “Professional Autonomy Facing Crisis: From Long Term to Short Term”.

Mai 2009 /  Lille, Université de droit et de santé Lille 2, Faculté des sciences sociales, Séminaire interdisciplinaire Travail / Santé / Société, « La mobilisation soignante est-elle consensuelle ? ».

Février 2008 / Brisbane, Australy, Gritffiths University, Département Industrial relations. « Talking about French and Canadian Health Care Professional Groups : a Comparative Perspective ».

Février 2008 / Melbourne, Australy, University of Melbourne,The Association of Industrial Relatins Academics of Australia and New Zealand, 22nd AIRAANZ Conference. « Thriving in the Lost Paradigm ».

Décembre 2008 / Université de Fribourg (Suisse), Faculté des sciences économiques et sociales, conférence « A quoi servent les cadres ?».

Septembre 2007 / Glasgow, UK, European Sociological Association’s Congress, “Work Culture Within the Hospital Context: Professional versus Unit influences”, with Ivy Bourgeault (McMaster University).

Décembre 2007 / Annecy, Les cadres de la fonction publique, IREGE, 14ème journées du GDR cadres (CNRS), « Le cadre animateur : figure légitime mais fragile du collectif soignant ».

Novembre 2007 / Montreuil, Institut d’histoire sociale de la CGT, Unité syndicale et fatalité de la fragmentation, « Les syndicats autonomes depuis 1945 ».

Juillet 2007 / Londres, 8ème Journées internationales de Sociologie du Travail. “La mobilisation consensuelle dans les rapports de travail à l’hôpital”.

Novembre 2006 / Lausanne, AISLF, Comité de recherche n°30, Haute école de travail social et de la santé. Atelier Normativité, normes, normalité, « Les nouvelles normes évaluatives dans la santé : enjeux et réactions des acteurs de terrain ».

Août 2006 / Philadelphie, American Sociological Association, 100th Annual Meeting, Accounting for the rising and declining significance of sociology, “The relation between professions, organizations and their clientele: a comparative conceptual framework”, with Ivy Lynn Bourgeault, Kristine Hirschkorn, Department of Sociology, McMaster University.

Juillet 2006 / Hamilton, Université McMaster (Ontario, Canada), Workshop, Healths Studies of McMaster. « Nurses Communities Inquiry among French and Canadian Hospitals”.

Mai 2006 / Aix-en-Provence, Institut d’Etudes Politiques d’Aix, Les cultures de la santé, « Les cultures à l’hôpital ».

 

2 – Présidences d’ateliers - 6

 

Mars 2018 / Lille, Université de Lille, IUT, conférence d’Irène Pereira sur les nouvelles pédagogies antidiscriminatoires.

Juin 2015 / Lausanne, UNIL, Congrès de la Société suisse de sociologie, Atelier « Formes de coopération au travail ».

Juillet 2017 / Amiens, Congrès de l’Association française de sociologie, Semi plénière sur la justice sociale (avec Francois Dubet et Lilian Mathieu).

Juin 2014 / Villeneuve d’Ascq (université de Lille1), Journées internationales de la sociologie du travail (JIST). Coprésidence avec Didier Demazière de l’atelier « Production des normes sociales au travail ».

Septembre 2013 / Nantes, Congrès de l’Association Française de Sociologie, co-animation des quatre ateliers du GT44 sur la justice sociale.

Septembre 2010 / Martel (Lot), refuge de Mirandol, Colloque Travail et politique, Atelier « Connaissances du politique ».

 

 

Dernières actualités