La poésie du Nord de l'Angleterre

Ma thèse portait sur la poésie du Nord de l'Angleterre depuis les années 1960. Partant de l'idée d'une incompossibilité supposée entre le genre poétique et cet espace barbare qu'est le Nord belliqueux, insoumis, ouvrier dans l'imaginaire collectif, j'ai tenté de montrer comment Basil Bunting, Ted Hughes, Tony Harrison, Simon Armitage reconstruisaient les Nords poétiques qui avaient nourri leur imaginaire. Je continue d'explorer les différentes versions de ce Nord poétique chez d'autres poètes contemporains (Barry MacSweeney, Helen Mort, Steve Ely, Peter Riley, Jacob Polley...)

Les dialectes en poésie et au théâtre

Un deuxième axe de recherches consiste à analyser la présence du dialecte en poésie anglaise et dans le théâtre anglais contemporains.

Poésie dialectale, dialecte pour l'œil ou pour l'oreille, mot dialectal dans un poème par ailleurs écrit en anglais standard, le dialecte en poésie touche à des questions d'énonciation et de rythme poétiques, entre autres. J'ai organisé une journée d'études à ce sujet en mai 2017 à Lille. Une publication est en cours chez Routledge.

La question du dialecte sur la scène anglaise contemporaine soulève des questions liées à la voix et à la réception de l'œuvre. 

Afin de travailler ces questions, j'ai invité le poète Steve Ely à Lille le 4 octobre 2018 et le Professeur Jane Hodson qui viendra donner un cycle de conférences entre le 12 et le 17 novembre 2018. 

Les formes mineures du théâtre anglophone contemporain

Ce troisième acte de recherches, plus directement lié à mon enseignement, consiste à essayer de dégager les spécificités d'un théâtre qui s'adresse à un public déterminé, les jeunes - à savoir les 15-24 ans. Je m'intéresse aussi à la façon dont les jeunes lisent et regardent le théâtre quand il n'est pas nécessairement écrit pour leur classe d'âge. Dans ce cadre, j'ai organisé deux journées d'études où des dramaturges anglophones contemporains ont été invités à venir parler de leur pratique théâtrale auprès des jeunes étudiants en Arts de la Scène. 

Par ailleurs, je m'intéresse aussi à la traduction des pièces et à leur circulation en Europe. C'est le sujet d'un colloque international que je co-organise les 11 et 12 octobre 2018 à la MSH Paris Nord. 

Enfin, je m'interroge sur les spécificités du théâtre en vers. A cet égard, je co-organise une journée d'études à Bordeaux le 23 novembre 2018 sur ce sujet.