Stephane Benoist

professeur des universités - Histoire romaine, fin de l’époque républicaine-époque impériale (Ier s. av.-IVe s. ap. J.-C.)
CNU : SECTION 21 - HISTOIRE, CIVILISATION, ARCHÉOLOGIE ET ART DES MONDES ANCIENS ET MÉDIÉVAUX
    00 33 + (0)320416956
Campus Pont de Bois, bâtiment E, 1er étage, bureau E1 80
Sur rendez-vous uniquement par courriel
stephane_benoist.jpg

Stephane Benoist

professeur des universités - Histoire romaine, fin de l’époque républicaine-époque impériale (Ier s. av.-IVe s. ap. J.-C.)

Enseignements

— Concours d'Agrégation, sujet d'Histoire romaine, sessions de 2020 et 2021

« Religion et pouvoir dans le monde romain de 218 avant notre ère à 235 de notre ère »

Séance 1 : 10 septembre 2019 — présentation de la question, cadre chronologique et définition du monde romain ; les rapports entre pouvoir et religion à Rome ; leur impact dans les cités de type romain, colonies et municipes de droit romain et de droit latin (définitions et exemples au regard de la question posée). Dimension historiographique (notamment à propos de la ‘religion polis’). Aperçu bibliographique. Première présentation des thèmes traités dans les cinq autres séances du programme.

Séance 2 : 17 septembre 2019 — Mise en contextes spatial et temporel de la question. Les temps et lieux de l’expression des rapports entre religion et pouvoir dans le monde romain. Les calendriers et leurs enseignements (les Fasti, les Feriale), cycles festifs et religieux. Les lieux des pratiques cultuelles dans le monde romain : définitions des espaces (temples, autels, loci…), comparaison des données romaines et provinciales (des cités aux camps militaires).

Séance 3 : 24 septembre 2019 — Les détenteurs du sacré (magistrats et prêtres, collèges et confréries, pater familias : données littéraires et épigraphiques, éclairages iconographiques) et les multiples expressions des gestes rituels impliqués (données communautaires, de la domus à la ciuitas). Études de cas : la prière, le sacrifice (sanglant et non sanglant), le service religieux (de la procession aux ludi et spectacula).

Séance 4 : 1er octobre 2019 — Du religieux et du politique au prisme de la fondation des cités. De l’archéologie de la question à Rome, en particulier dans la perspective du discours antiquaire tardo-républicain et des données augustéennes prolongées par les pratiques des principes successifs. Aperçu des apports des leges de fondation des cités provinciales : expressions normées de la vie des cités, rituels de fondations et institutions politico-religieuses.

Séance 5 : 8 octobre 2019 — Fêtes et cérémonies en tant qu’expressions des liens entre pouvoir et religion à Rome ; l’exemple des triomphes, des jeux séculaires et des jubilés. Le cadre urbain et sa signification : pratiques processionnaires et mise en scène des relations entre hommes et divinités. La figure du diuus à Rome et le « culte impérial » (numen, genius) dans l’empire : les diverses expressions urbaines et provinciales de ces cærimoniae.

Séance 6 : 22 octobre 2019 — Les dieux à Rome, panthéon classique et interpretatio Romana. Le rôle du pouvoir dans l’évolution des pratiques cultuelles, de l’arrivée de Cybèle à Rome à la figure impériale d’Élagabal. Dieux de la cité et dévotions personnelles, évolution des pratiques cultuelles et confrontations politiques à portée religieuse (Rome et les monothéismes). À propos des figures de l’intolérance et de la tolérance (de l’affaire des Bacchanales aux données pliniennes concernant les chrétiens).

<style> </style>

<style> </style>

—Master Mention “Mondes Anciens” Parcours Histoire, Archéologie, Littératures et Anthropologie des Mondes grec et romain, Séminaire d’Histoire romaine (UE1/UE3)

 

Année universitaire 2019-2020

Le mercredi de 9h à 12h, en salle de séminaire du laboratoire HALMA (bâtiment E, 1er étage, salle E1-51)

Les mercredis 18 et 25 septembre, 2, 9 et 23 octobre, 6, 13 et 20 novembre 2019 :

 

Sources et méthodes de l’histoire du monde romain impérial

 

Un inventaire systématique des sources de l’histoire romaine sera proposé dans le cadre de trois réflexions menées en parallèle :

 

— la conception d’une république « impériale », à partir de la notion de « générations historiennes », afin d’étudier plus particulièrement les sources littéraires des premiers siècles avant notre ère et de notre ère ;

— l’étude des figures ou personae des princes, essentiellement à partir de la documentation épigraphique et numismatique des trois premiers siècles de notre ère ;

—enfin, le croisement des données écrites et figurées à propos de la conception romaine des rapports entre pouvoir et religion (seront ainsi abordées la statuaire, les données propres à l’archéologie mais également les sources juridiques).

 

Comme chaque année, le séminaire abordera en parallèle au thème principal d’étude l’actualité de la recherche en histoire romaine, avec les parutions récentes et les différentes rencontres nationales et internationales ou programmes collectifs en cours (au sein du laboratoire de recherche HALMA ou en collaboration avec des équipes universitaires, françaises, européennes ou étatsuniennes).

 

Une séance du séminaire sera assurée par Philippe Pergola, du Pontificio Istituto di Archeologia Cristiana, professeur invité du laboratoire HALMA (18-23 novembre 2019), sur le thème suivant : « Le portrait d’une province romaine et sa christianisation entre murmures des sources documentaires et clés archéologiques » (20 novembre).

 

Une deuxième séance d’histoire sociale illustrée par la méthode prosopographique à partir de la documentation épigraphique sera proposée par Ségolène Demougin (CNRS, EPHE, AnHiMA) et Anne Daguet-Gagey (Artois, CREHS) (13 novembre).

 

Contrôle des connaissances : S1/S3. Les participant.e.s au séminaire prépareront dans le cadre de leur évaluation de l’UE1 un travail associant étroitement le thème du séminaire (l’analyse des sources : inventaire, corpus, établissement critique et commentaire) et leur propre recherche (écrit ou oral) ; dans le cadre de l’évaluation de l’UE3, un travail du même type mais plus limité pourra prendre la forme d’une courte intervention orale ou d’une note de synthèse écrite.

<style> </style>