Paola Pietrandrea

professeure des universités - Sociolinguistique cognitive, linguistique des corpus, analyse du discours, éducation linguistique
CNU : SECTION 07 - SCIENCES DU LANGAGE: LINGUISTIQUE ET PHONETIQUE GENERALES

Paola Pietrandrea

professeure des universités - Sociolinguistique cognitive, linguistique des corpus, analyse du discours, éducation linguistique

Enseignements


Principales Activités en matière d’enseignement

Depuis le 1er septembre 2013, je suis Professeure des Université en Sciences du Langage à L’Université de Lille. Dans ce cadre, j’assure les enseignements suivants :

LINGUISTIQUE GENERALE 1, L1, (2018-19)

LINGUISTIQUE GENERALE 2, L1, L1, (2018-19)

ANALYSE DU DISCOURS, L2, L1, (2018-19)

GRAMMAIRE DE CONSTRUCTIONS, L3, L1, (2018-19)

GRAMMAIRE DE CONSTRUCTIONS, M1, L1, (2018-19)

PHRASEOLOGIE, M1, L1, (2018-19)

METHODOLOGIE, M2, L1, (2018-19)

 

Entre septembre 2013 et août 2018 j’ai été Maîtresse de Conférences en Sciences du Langage à l’Université François Rabelais de Tours. Dans ce cadre, j’assure et j’ai assuré les enseignements suivants :

ANALYSE DU DISCOURS, L3 (2017-18). Le cours propose (i) une analyse théorique générale du discours numérique avec une attention particulière pour le discours de propagande sur les réseaux sociaux ; (ii) une introduction à la formalisation des mécanismes linguistiques qui sous-tendent le discours de propagande. E cours vise à doter les étudiants des instruments linguistiques et sociolinguistiques nécessaires à reconnaître le discours de propagande ainsi que les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux.

ANALYSE DU DISCOURS, L3 (2014-15 – 2016-17). Le cours propose une observation de la variation des mécanismes de cohésion textuelle (micro-syntaxe, macro-syntaxe, chaînes de co-référence, progression de l’information, connecteurs) dans des typologies textuelles variées. Les étudiants sont invités dans le premier cours à décrire le même fait divers dans des typologies textuelles différentes écrites (lettres à un ami, mails, communiqués de presse), orales (interviews, conversations spontanées, conversations téléphoniques), ou numériques (posts facebook, tweets, conversations instagram, conversations snapchat). Un corpus est constitué à partir des productions des étudiants. Sur ce corpus les étudiants sont invités à étudier tout au long du cours le fonctionnement des mécanismes de cohésion textuelle, et à en observer la variation. Les résultats de cette observation sont publiés sur un wiki, rédigé collectivement par les étudiants. Un exemple de wiki : https://analysedudiscours.wikispaces.com/Notes+du+Cours.

ANALYSE DU DISCOURS (DISCOURS PUBLICITAIRE - 2013-14), L3. Le cours a introduit à l’identification des unités textuelles, à l’analyse des phénomènes de liage entre unités textuelles, aux notions de période et séquence et à l’utilisation de ces instruments conceptuels dans l’analyse du discours publicitaire.

OUTILS LINGUISTIQUES, L3. Le cours présente la chaîne de traitement des corpus et initie les étudiants à la découverte des techniques d’exploration de grandes masses de données linguistiques (concordances, expressions régulière, exploration lexicale et syntaxique, analyses de fréquence) à travers la prise en main de l’outil Sketch-Engine. Une étude de cas est proposée. En 2015-16, par exemple, les étudiants ont observé les différences distributionnelles et sémantiques entre les constructions espèce de et sorte de en français contemporain (corpus frTenTEn, 12 milliards de mots). L’exploration de ces gros corpus (environ 1 million d’occurrences pour la construction sorte de) permet aux étudiants d’observer la variabilité intrinsèque de la langue et notamment les conditions susceptibles d’engendrer une variation diachronique (grammaticalisation de la construction sorte de vs. statut non grammatical de la construction espèce de). Les résultats de cette exploration sont décrits dans des dossiers, rédigés individuellement par les étudiants. Ici un exemple : http://paolapietrandrea.altervista.org/fr/OUTILS_LING.pdf

PRAGMATIQUE, L2. Le cours introduit à la philosophie du langage ordinaire d’Austin, Searle and Grice, en particulier : à la distinction entre constatifs et performatifs ; à la notion d’acte illocutoire et aux typologies des actes illocutoires ; au principe de coopération et aux maximes de Grice ; à la notion d’implicature et de présupposition. Le cours discute également la distinction entre sémantique et pragmatique.

SEMIOLOGIE, L2. Le cours présente la discipline et introduit aux notions de communication et de signe, à la caractérisation du rapport entre le signe et le référent, à l’opposition/interaction entre iconicité et arbitraire, à la notion d’économie sémiotique. Le cours permet également aux étudiants d’identifier les propriétés sémiologiques des langues naturelles (vocales et signées) en les situant dans le contexte d’une description globale du fonctionnement des codes sémiologiques.

SEMANTIQUE, L2. Le cours introduit aux conceptions globales de la signification, aux notions fondamentales de la sémantique lexicale, aux relations lexicales de base, à la distinction entre significations grammaticales et significations lexicales, à l’analyse des catégories grammaticales de temps, aspect et modalité.

LINGUISTIQUE POUR LE TEXTE, L1. Le cours introduit aux principaux phénomènes de cohésion et de cohérence textuelle : phénomènes de syntaxe inter- clausale, référence et chaînes de coréférence, connecteurs, phénomènes de cadrage, notions de période et de séquence, relations discursives, notions d’isotopie et de visée illocutoire.

LINGUISTIQUE FRANÇAISE- LE FRANÇAIS ET LE DISCOURS NUMERIQUE M1 (2017-18) –Le cours propose (i) une analyse théorique générale du discours numérique avec une attention particulière pour le discours de propagande sur les réseaux sociaux ; (ii) une introduction à la formalisation des mécanismes linguistiques qui sous-tendent le discours de propagande et une sensibilisation des étudiants à la reconnaissance de celui-ci ; (iii) une introduction à l’annotation du discours de propagande.

LINGUISTIQUE FRANÇAISE -ANNOTATION DES PHENOMENES MODAUX EN FRANÇAIS PARLE, M1 (2014-15– 2016-17). Le cours introduit à l’étude théorique de la modalité, de la structure du dialogue ainsi qu’à la pratique de la modélisation des phénomènes linguistiques complexes, par le biais d’un exercice d’annotation des phénomènes modaux repérables dans des corpus dialogaux de français parlé.

LINGUISTIQUE FRANÇAISE - ANALYSE DU DISCOURS PROFESSIONNEL, M2. (2013-14). Le cours a introduit à l’identification des unités et des relations discursives : unités textuelles, chaînes de co-référence, connecteurs, phénomènes de cadrage, relations discursives, organisation de l’information. Les étudiants utilisent les instruments théoriques introduits dans le cours pour analyser des textes de prose scientifique et pour évaluer et réviser leurs propres productions de textes scientifiques.

 

Entre le 1er mars 2005 et le 31 août 2013, j’ai été enseignant-chercheur en Linguistique à l’Università Roma TRE. Dans ce cadre, j’ai été titulaire des enseignements suivants :

LES STRUCTURES DU LANGAGE, L1. Le cours a présenté (i) la discipline et ses applications dans le contexte culturel et scientifique contemporain ; (ii) une définition sémiotique de la langue ; (iii) les structures phonologiques, morphologiques, lexicales, syntaxique du langage.

PHONETIQUE ET PHONOLOGIE, L1. J’ai introduit les étudiants à l’analyse phonétique articulatoire et acoustique de l’italien ; aux principaux phénomènes phonologiques, à la théorie des traits distinctifs, à la transcription phonétique étroite. J’ai également présenté des techniques d’analyse instrumentale du signal acoustique.

SEMANTIQUE GRAMMATICALE, M2. Le cours a introduit les étudiants (i) aux théories développées au 20ème siècle autour de la notion de signification et de la notion de grammaire, (ii) aux principales catégories grammaticales et à leurs réalisations, (iii) aux développements récents de la grammaire de constructions.

SIGNIFICATIONS GRAMMATICALES DANS LES CONSTRUCTIONS DU DISCOURS, Cours Doctoral. Le cours a proposé aux étudiants l’idée que les significations grammaticales s’établissent non pas seulement au niveau morphologique, mais aussi bien dans des constructions plus complexes, voire des constructions du niveau du discours.

 

Dans le cadre de ma fonction de Maître de Conférences invitée à l’Université Paris Ouest (2009- 2010), j’ai assuré le cours suivant :

TRAVAIL DE RECHERCHE EN LINGUISTIQUE, L1. Le cours visait à initier les étudiants à la pratique de la recherche ainsi qu’à la rédaction de textes scientifiques en sciences du langage. J’ai proposé aux étudiants de mesurer l’iconicité de la langue des signes française à travers deux opérations : une analyse de la compréhensibilité des signes chez les entendants, une analyse des composantes iconiques du lexique représenté dans les dictionnaires. Les étudiants ont constitué leurs corpus, conduit leurs expérimentations (ou leurs observations), analysé et comparé les résultats et rédigé un rapport final.

 

Dans le cadre de ma fonction de Professeure invitée à l’Universiteit Katholieke de Leuven (2010- 2011), j’ai assuré le cours suivant :

SYNTAXE ITALIENNE. Le cours a introduit les étudiants aux notions de base de la syntaxe de dépendances, de la macro-syntaxe et à l’annotation syntaxique de l’italien oral. J’ai présenté aux étudiants les différences entre analyses en constituants et analyses en dépendances, ainsi que les principes de base des approches macro- syntaxiques. J’ai ensuite introduit le protocole de segmentation et d’annotation syntaxique de l’oral élaborée dans le cadre de Rhapsodie. Les étudiants ont pu à la fin du cours annoter micro et macro-syntaxiquement un texte d’italien oral, tout en justifiant leurs choix d’annotation.

 

Dans les années précédant mon entrée en fonction comme enseignant-chercheur, j’ai donné des cours de théorie de la langue des signes et d’italien dans des institutions diverses. Je donne ci- dessous la liste des cours que j’ai donnés auprès d’institutions universitaires :

 

THEORIE DE LA LANGUE DES SIGNES, Faculté de Psychologie, Università di Bologna.

THEORIE DE LA LANGUE DES SIGNES Faculté de Lettres et Philosophie, Università di Roma La Sapienza.

LANGUE ITALIENNE, Summer School of The University of New Mexico Opera Studies Program

 

La liste complète des enseignements est accessible ici .

En 2014-15, j’ai mis en place un échange pédagogique avec Mara Frascarelli, Universtà Roma TRE, dans le domaine de l’analyse du discours oral. J’ai dispensé 10 heures de cours sur l’annotation de la modalité à l’oral dans le cadre du Doctorat de Linguistique de l’Università Roma TRE (décembre 2014), Mara Frascarelli a assuré 10 heures de cours sur la structure del’information à l’oral, dans le cadre du Master en Linguistique avancée de l’Université de Tours (avril 2015). L’échange a été financé par le dispositif Erasmus STA.

 

1. Co-encadrement (avec Claudio Iacobini, Università di Salerno) du projet de post-doc de Luisa Corona sur l’ « expression de la manière à l’oral ». (2017

1. Jeon Sangwan Le discours de haine sur le web. Analyse linguistique et sociolinguistique. (2017- à présent)

2. Valerio Cervoni Pour une grammaire des marqueurs discursifs du FLE. Université François Rabelais de Tours en co-tutelle avec l’Università Roma TRE (Co-directrice, Elisabetta Bonvino), Allocation de thèse octroyée par la région Centre. (2015 à présent)

3. Naima Tajouri Chaînes de co-référence dans les productions orales des enfants arabophones et francophones Université François Rabelais de Tours (2013 à présent)

4. Najah Hatmi Discours évaluatif et comparaison Université François Rabelais de Tours (2013 à présent)

 

1. Benjamin Fagard, mémoire d’HDR sur Pour une romanistique moderne : la microtypologie Université François Rabelais de Tours, soutenue le 9 décembre 2015

 

1. Cathy Géurineau La modalité épistémique en anglais oral Master 2 Université François Rabelais de Tours (2016)

2. Tatiana Parthiot L’inscription de la polyphonie à l’oral Master 2 Université François Rabelais de Tours (2016)

3. Tiffany Videira Contraintes distributionnelles sur la synonymie constructionnelle Master 2 Université François Rabelais de Tours (2015)

4. Cinzia Fontanarosa Typologie textuelle et grammaire Master 2 Università Roma TRE (2009)

 

1. Lucie Duffort, Like, what’s the deal. Une approche de l’analyse et de l’annotation de like dans le discours oral spontané en anglais Master 2 Université Sorbonne Nouvelle (2010) (directeur Kim Gerdes).

2. Julie Beliao Formalisation, implémentation et exploitation d’une hiérarchie d’objets intonosyntaxiques : Étude sur un treebank de français oral spontanéMaster 2 Recherche Ingénierie Linguistique , Université Sorbonne Nouvelle ( 2012) (directeur Sylvain Kahane)

 

1. Suivi du stage de Master de Jeon Sangwan Annotation sémantique d’un corpus de français oral. Laboratoire LLL avril-mai 2016

2. Suivi du stage de Master d’Aline Delsart Annotation macrosyntaxique de corpus oraux. Laboratoire LLL et Laboratoire Modyco juin-juillet 2015

Entre 2006-2009, j’ai encadré 20 mémoires de licence sur les thèmes suivants :

· la traduction des valeurs aspectuelles et modales de l’anglais à l’italien,

· l’approximation linguistique en anglais et en italien,

· la langue orale en italien, espagnol, français

· variétés dialectales italiennes (dialecte romain et le dialecte napolitain)

· les marqueurs discursifs en italien et en espagnol,

· la présence d’énoncés nominaux dans la langue écrite, en particulier dans la prose journalistique française, espagnole et italienne,

· la notion d’embodiment dans les langues des signes,

· l’iconicité et l’arbitraire des langues des signes,

· les différences entre langue orale et langue écrite dans des situations illocutoires précises telles que la consigne d’instructions manuelles.

· Grammaire et typologie textuelle

 

Je suis membre international du Collège Doctoral (jury permanent) du doctorat de STUDI LETTERARI, LINGUISTICI E STORICI de l’Université de Salerne (depuis 2017)

Thèses

· Soutenance de thèse de Carmela Sammarco L’espressione delle relazioni grammaticali nelle costruzioni senza verbo dell’italiano e del francese parlato, Università di Salerno, juillet 2017 (pré-rapporteur)

· Soutenance de thèse d’Isabel Repiso Parlons de l'irréel. L'expression de la contrefactualité en français, en espagnol et en italien et par des apprenants hispanophones et italophones de français Université d’Aix en Provence, décembre 2013 (rapporteur)

Master

· Soutenance du mémoire de Master de Julien Tourille Modalité et traitement automatique des langue. Implémentation d’un étiqueteur automatique de la modalité épistémique dans des textes biomédicaux Master 2 (Université Paris Ouest Juillet 2016, directrice Delphine Battistelli)

· Soutenance du mémoire de Master de Solenn Le Pedevic Les campagnes d’évaluation françaises pour la recherche d’entités nommées à la lumière de la Texte Encoding Initiative Master 2 (Université François Rabelais de Tours septembre, 2015, directeur Denis Maurel)

· Soutenance du mémoire de Master de Sophie Papazouglou Fonctionnement du regard en Langues des Signes Française Master 2 (Université Paris Ouest Juillet 2010, directeur Sylvain Kahane)

· Soutenance du mémoire de Master de Lucie Duffort Like, what’s the deal. Une approche de l’analyse et de l’annotation de like dans le discours oral spontané en anglais Master 2 (Université Sorbonne Nouvelle, octobre 2010, directeur Kim Gerdes).

J’ai siégé dans plusieurs jurys de Master à Roma TRE (environs 20 par an).