J'ai un doctorat de l’Institut d’études politiques de Paris en science politique, mention relations internationales (juin 2017). Ma thèse visait à comprendre les dynamiques d’intervention des organisations internationales et leur participation à la politisation de l'action collective des femmes dans le contexte du Burundi (1993-2015).

Ancienne allocataire de l’Institut Émilie du Châtelet puis A.T.E.R. à l'Université Lille 2, j'ai été chercheuse invitée à l’Université d’Oxford (programme OxPo) et à l'Université d’Édimbourg. Maîtresse de conférences à l’Université de Lille depuis septembre 2018, je poursuis actuellement mes réflexions sur les interventions internationales du « post-conflit » à partir du cas des politiques foncières en Côte d’Ivoire.

Dernières actualités