Laurent Bazin

CHARGE DE RECHERCHE EPST - Anthropologie
Chercheur en accueil au CESSMA
laurent_bazin.jpg

Laurent Bazin

CHARGE DE RECHERCHE EPST - Anthropologie

Axes de recherche

Le retour du refoulé : genèse du libéralisme autoritaire néocolonial en France

Depuis 2016, travail de recherche-action expérimental et collaboratif avec Mohamed Bridji (dit Moha), cuisinier, ainsi qu’avec l’association que nous avons fondée ensemble. Engagé à partir de la co-écriture du récit autobiographique de Moha (livre Le retour du refoulé en voie d’achèvement) enrichi de la coopération avec des artistes, philosophes, militants, juristes, ce travail représente une forme originale de production de connaissances basée sur la réflexivité, l’engagement et la recherche de modes d’écriture hybrides associant expression artistique et connaissances scientifiques. L’objectif est triple : connaître et faire connaître à travers le récit d’une trajectoire singulière comment politiques et institutions publiques conjuguent leurs effets dans la mise en œuvre des formes contemporaines d’exclusion et d’oppression en France ; analyser les processus de production de l’étranger ; enfin, faire apparaître le poids de l’histoire commune franco-algérienne dans la genèse du libéralisme autoritaire néocolonial qui caractérise le système politique français actuel.

Travail, logement : analyseurs de la génèse d'un gouvernement par décret en Algérie

Depuis 2011, recherches sur les questions du travail et du logement en Algérie, à partir d'enquêtes de terrain réalisées à Oran. Ces deux domaines sont au centre de la conflictualité politique et permettent d'interroger à la fois les transformations sociales, les effets contradictoires des politiques publiques et la trajectoire historique de l'État. Caractérisées par la dépense et la distribution, les politiques publiques sont vouées à bâtir l'image archaïque d'un État bienfaiteur qui puise sa légitimité dans la guerre de libération (1954-62) ; la logique des représentations produit au contraire la figure d'un État endetté par le sacrifice de la population et dont les gouvernants captent les richesses à leur profit. La réactualisation du conflit colonial dans le présent et son importance dans la genèse du mode de "gouvernement par décret" (Hannah Arrendt) qui définit la continuité de l'État algérien contemporain avec l'État colonial.