Chercheur au CNRS depuis 2007, mes recherches m'ont conduit de la prison à la plage, du système pénal aux inégalités socio-environnementales, de la figure de l' "État de droit" au concept foucaldien de "gestion différentielle des illégalismes".

Travaux en cours sur la qualification et la quantification des atteintes à l'environnement ("criminalité/délinquance environnementale"), sur la plage comme espace social et politique, et — en parallèle et à plus long terme — sur les sens et usages sociologiques du concept de discipline (au sens d'un ordre de conduite) comme fondement ou ferment de l'ordre social.

 

 

Dernières actualités

Communication (avec Isabelle Bruno) au colloque "La nature sous contrat. Concession, histoire et environnement", organisé par Raphaël Morera et Thomas Le Roux avec le soutien du CRH et du RUCHE, EHESS, juin 2021.

Chaire internationale de criminologie 2021, Université Libre de Bruxelles (ULB) : "Criminalité environnementale et gestion différentielle des illégalismes".

Traduction de Barry Maxwell, « Le jazz en prison : l’apport des récits des musiciens », Déviance et Société, vol. 44, n° 4, 2020, p. 665-684.