Giulia Scalettaris est Maîtresse de Conférences en Science Politique à l'Université de Lille, où elle codirige le Master en Action Humanitaire. Elle a obtenu un doctorat en anthropologie de l'École des hautes études en sciences sociales (Paris) en 2013 avec une thèse sur l'intervention du HCR dans la crise afghane. Depuis lors, elle continue de travailler sur le régime mondial des réfugiés, sur la base de travaux ethnographiques au sein des institutions et aux interfaces institutionnelles.

Elle coordonne actuellement le projet ANR AMORE (Afghan Europeans. The Invention of a Mobility Regime), qui analyse le fonctionnement interne et l'évolution du régime de mobilité afghan au sein de l'UE avec une approche trasnationale et par le bas. 

Avant de rejoindre l'Université de Lille, elle a collaboré avec l'Université Tuft (Boston), l'Institut universitaire européen (Florence), l’Institut de recherches pour le développement (Paris) et l'Institut de haute études internationales et du développement (Genève). En 2018-2019, elle a été Chercheure invitée au Département d'anthropologie et de sociologie de ce même Institut grâce à une Bourse d’excellence de la Confédération suisse.

Parallèlement à son expérience universitaire, elle a travaillé avec plusieurs organisations internationales et non gouvernementales au Kenya, en France, en Suisse et surtout en Afghanistan.

 

Dernières actualités

Sortie de l'ouvrage The UNHCR and the Afghan Crisis. The Making of the International Refugee Regime. Berghahn Books, New York and Oxford, 2023. L'ouvrage est en accès libre : https://www.berghahnbooks.com/title/ScalettarisUNHCR

"Destination Scandinavia. Afghan youth travalling across Europe" : la prochaine séance du séminaire de l'ANR AMORE aura lieu le 20 février 2024 à 14h à l'Institut Convergences Migrations. Elle portera sur les travaux de Moa Lonning (Aarhus University), qui seront présentés par Giulia Scalettaris et discutés par Francesca Meloni (Kings College London).