1. Enseignements

Au niveau Master :

  • Phonologie [avec Roland Noske], M1/M2 LFC, S2 : phonologie générale et théorique – dernières avancées du domaine
  • Didactique de la prononciation, M1 DDLC FLE : phonétique et phonologie du français, acquisition L2 (crible phonologique, marque, etc.) de la phonétique et la phonologie du français, introduction à la Méthode Verbo-Tonale

J’assure par ailleurs une formation au logiciel PRAAT.


En Licence :

J’assure plusieurs cours de phonétique et phonologie au sein de la Licence Sciences du Langage – Phonétique & Phonologie 1 et Phonétique & Phonologie 2, en 1ère année, ainsi que le cours avancé Phonologie contemporaine, en L2 –, ainsi qu'un cours de Méthodologie de la recherche, en 3ème année, avec Delphine Tribout. Je donne par ailleurs chaque année quelques heures d'enseignement (de phonétique-phonologie, ou de linguistique générale) au département d'Orthophonie de l'Université de Lille.


 

 

2. Encadrement de la recherche (Master, Doctorat)

Mémoires

Entre les années 2009-2010 et 2018-2019, 49 mémoires de Master ont été soutenus sous ma direction, dont 9 en co-direction :

o   17 mémoires de M2, 32 mémoires de M1

o   31 mémoires en spécialité ‘FLE’, 12 en spécialité ‘Linguistique’, 3 en spécialité FRU, 2 en spécialité LSF et 1 en orthophonie

L’essentiel de ces mémoires avait pour objet la phonétique et/ou la phonologie au sens large (dans le cas des mémoires FLE, de l’acquisitions L2 des phonétique et phonologie du français) ; d’autres s’inscrivaient dans le champ de la linguistique africaine.


Doctorats

Je co-encadre à l’heure actuelle 2 thèses de Doctorat :

Batjom, Laetitia (De l'influence d'une connaissance approfondie de la segmentation de la chaîne parlée sur la perception des mots au sein d'un discours authentique chez des apprenants en français langue étrangère – thèse entamée en 2013), avec Emmanuelle Canut – http://www.theses.fr/s101405

Doucouré, Salouma (La réduplication en maningaran du Dantila – thèse entamée en 2012), avec Dany Amiot – http://www.theses.fr/s81971