Ma formation initiale étant axée sur l’immunologie, mes premiers travaux ont participé à identifier et caractériser de nouveaux autoanticorps des maladies auto-immunes systémiques. Devant l’hétérogénéité importante de ces pathologies, j’ai mené une analyse en cluster qui a permis une approche originale sans a priori. Mon investissement dans l’intelligence artificielle en santé a été l’occasion de me former à ces nouvelles approches pour les appliquer aux thématiques de recherche de notre équipe.

J’ai travaillé 1 an au Centre for Rheumatology and Connective Tissue Disease (Prof. Chris Denton) à l’University College London en tant que Research fellow sur deux axes : 1. mise en place d'une base de données de >3000 patients du centre national de référence de l’hypertension artérielle pulmonaire du Royaume-Uni dont 1000 patients avec MAI systémiques; 2. étude d’un modèle murin d’hypertension artérielle pulmonaire associée à la sclérodermie systémique (modèle TβRIIΔk-fib).

Dernières actualités