Thi Mai TRAN

maître de conférences - Maître de conférences
CNU : SECTION 07 - SCIENCES DU LANGAGE: LINGUISTIQUE ET PHONETIQUE GENERALES
thi_mai_tran.jpg

Thi Mai TRAN

maître de conférences - Maître de conférences

Axes de recherche

Mes thématiques de recherche se situent dans le champ de la linguistique appliquée à la pathologie du langage. Elles portent sur la caractérisation linguistique des troubles du langage et de la communication dans une perspective diagnostique et thérapeutique afin d’améliorer les outils et les pratiques cliniques. Ma thèse portait sur les stratégies dénominatives des locuteurs aphasiques et proposait une terminologie et un cadre d’analyse permettant une étude dynamique du comportement verbal des locuteurs aphasiques (déficits, compétences préservées et stratégies). La poursuite de ces travaux a conduit à l’élaboration d’une Batterie d’Evaluation des Troubles Lexicaux (BETL) publiée en 2015. Ces travaux ont été complétés par des analyses discursives et conversationnelles visant à identifier les répercussions fonctionnelles des troubles lexicaux sur la communication des aphasiques avec leur entourage et les pistes de remédiations possibles.

Depuis 2006, j’ai élargi mon champ de recherche aux troubles du langage et de la communication dans les pathologies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer et maladies apparentées) en m’intéressant plus particulièrement aux troubles lexico-sémantiques caractéristiques de la maladie d’Alzheimer et de la démence sémantique. J’ai participé au groupe de travail pluridisciplinaire comprenant des orthophonistes, neurologues, psychologues et linguistes (commission du GRECO) qui a élaboré une batterie d’évaluation du langage publiée en 2016. L’objectif de la batterie du GREMOTS est d’offrir aux cliniciens et plus particulièrement aux CMRR (Consultation Mémoire Ressources et Recherche) des épreuves ciblées et sensibles afin d’étudier de manière plus fine les troubles du langage dans le vieillissement pathologique.

J’ai également contribué à la création d’un outil de dépistage des troubles du langage dans le vieillissement (DTLA : Detection Test for Language impairment in Aging) dans le cadre d’un groupe de travail réunissant 4 universités francophones (française, belge, suisse et québécoise). L’objectif de ce test rapide est d’orienter précocement vers une évaluation du langage les sujets suivis en neurologie ou en gériatrie pour troubles cognitifs afin que ces troubles soient pris en compte dans leur suivi médical et social. L’utilisation conjointe de ces 2 outils (DTLA et GREMOTS), notamment depuis 2017 à la CMRR du CHRU de Lille, devrait permettre une meilleure prise en charge de terrain en améliorant le dépistage et le diagnostic des troubles du langage acquis. De plus, elle devrait aider les chercheurs à mieux comprendre les pathologies du langage évolutives rares comme les Aphasies Primaires Progressives (APP) et les Démences Sémantiques (DS).

J’ai travaillé également sur d’autres thématiques comme les nouveaux modes de communication et handicaps (SMS et dyslexie, SMS et surdité) ou la communication dans la relation de soins.

Ma démarche générale dans tous ces travaux est de mettre mon expérience de praticienne et mes compétences de linguiste au service des patients et d’apporter un éclairage clinique aux théories développées par les linguistes.



Domaines de recherche : Linguistique clinique

  • Neuropsycholinguistique (troubles de production lexicale et stratégies dénominatives)

  • Langage, communication et pathologies neurodégénératives

  • Handicap communicationnel et soins


Mots-clés : Lexique - Aphasie - Maladie d’Alzheimer - Orthophonie

 

 

 

 

Collaboration à des projets de recherche :

Projet ANR DEMONEXT (Dérivation morphologique en extension), PRC 2017-2021, coordonné par F. Nammer (Laboratoires ATILF (Université de Lorraine), STL (Université de Lille), CLLE (Université de Toulouse) et LLF (Université Paris Diderot).

Commission du GRECO (Groupe de Recherche sur l’Evaluation des fonctions COgnitives) : Elaboration multidisciplinaire et multicentrique d’un outil d’évaluation du langage dans les pathologies neurodégénératives (GREMOTS), coordonné par J. Pariente (Inserm, UMR 825, Université de Toulouse III) et C. Bezy (CHU de Toulouse), 2010-2015.

Projet Emergent 2011-2012 Composition médicale en terminologie, MESHS (Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société Lille Nord de France) coordonné par N. Grabar et S. Lignon (Laboratoire STL, Université de Lille 3 et ATILF, Université de Lorraine).

Projet Structurant Les troubles développementaux du langage : études comportementales et électrophysiologiques des liens oral-écrit et spécificité des troubles, Contrat Projet-Etat-Région (CPRE 2007-2013) coordonné  par S. Casalis du laboratoire URECA (EA 1059, Université de Lille 3).

Projet de recherche sur la Communication verbale et non verbale dans la maladie d’Alzheimer : approche intégrative et fonctionnelle, Contrat Projet-Etat-Région (CPRE 2007-2013) coordonné par L. Schiaratura du laboratoire PSITEC (EA 4072, Université de Lille 3).

Projet de recherche Syntaxe, lexique et représentation de l’espace : perspectives translinguistiques sur l’aphasie coordonné par M. Hickmann (Laboratoire « Structures formelles du langage »,  UMR 7023, Paris VIII) J.L. Nespoulous (Laboratoire J. Lordat (EA 1941) et l'IFR des Sciences du Cerveau (IFR 96, Toulouse II), 2006-2009.

ACI Jeunes Chercheurs 2004 Architecture structurale et fonctionnelle du lexique verbal : La flexibilité sémantique comme principe fondamental de la communication humaine et artificielle coordonné par K. Duvignau (Laboratoire J. Lordat, Toulouse II).

 

Responsabilité d’un projet de recherche :

Le projet de recherche clinique (2010-2014) Etude pilote en vue d’évaluer l’intérêt d’un nouvel outil d’évaluation des troubles lexicaux auprès d’une population de patients Alzheimer débutant et aphasiques vasculaires a reçu un avis favorable du CPP Nord-Ouest IV en juin 2010 et bénéficie de la promotion du CHRU de Lille (co-investigateur : Dr Mackowiack, CHRU de Lille). Il a également obtenu un soutien du PRES de Lille dans le cadre du projet de maturation (2010-2013) Batterie d'évaluation des troubles lexicaux (BETL) : intérêt d'un nouvel outil destiné aux patients cérébrolésés adultes. (Partenaires du projet : Département d’Orthophonie de Lille 2, CHU d’Amiens (Pr Godefroy) et CHRU de Lille)


Collaborations cliniques :

CMRR (Centre Mémoire de Ressources et de Recherche) de Hôpital Roger Salengro (CHRU de Lille - Pr. Pasquier).

 

 

Organisation de manifestations scientifiques :

Organisation de la journée d’étude Le langage de l’enfant entre 3 et 6 ans : enjeux de l’intervention éducative, pédagogique et clinique du 19 mars 2016 (Faculté de Médecine de Lille) en collaboration avec STL

Membre du comité scientifique de l’Ecole internationale d’été en orthophonie/logopédie du 30 juin au 4 juillet 2014 à Neuchâtel en collaboration avec l’Université de Neuchâtel (Suisse) et l’Université Laval (Québec).

Organisation de l’Ecole internationale d’été en orthophonie/logopédie, du 1er au 5 juillet 2013 (Faculté de Médecine de Lille en collaboration avec l’Université Laval (Québec) et l’Université de Neuchâtel (Suisse)).

Membre du comité scientifique du Colloque International Perspectives Neuropsycholinguistiques sur l’aphasie, Toulouse les 21, 22 et 23 juin 2012.

Organisation des journées d’étude Le handicap communicationnel et sa prise en charge chez l’adulte cérébrolésé programmée les 26 et 27 mai 2008 (Faculté de Médecine de Lille).

Membre du comité scientifique de la journée d’études organisée à Arras, le 23 novembre 2007, Parler lire et écrire : troubles ou difficultés ? Impact des remédiations ou des interventions didactiques (IUFM du Nord Pas de Calais, Equipe Théodile - Université de Lille 3, Département d’orthophonie – Université de Lille 2)

 

Encadrement de la recherche :

Enseignante depuis plus de 20 ans à la Faculté de Médecine, j’ai encadré une soixantaine de mémoires de fin d’études d’orthophonie dans les domaines de l’aphasiologie (troubles de la production lexicale, analyse conversationnelle), de la démence (maladie d’Alzheimer et maladies apparentées), de la surdité (intégration scolaire, LPC, langage écrit), des troubles spécifiques du langage écrit et langage oral (dyslexie, dysphasie).

J’ai encadré des mémoires de recherche en collaboration avec des collègues d’autres universités (Lexicalisation des actions et approximation sémantique avec Karine Duvignau, Toulouse-Le-Mirail, Expression du mouvement et aphasie avec Maya Hickmann, Paris VIII, Corrélats neuronaux de la production lexicale dans la dysphasie avec Laetitia Perre, Lille 3, Communication verbale et non verbale dans la maladie d’Alzheimer avec Loris Schiaratura, Lille 3).

Une partie des travaux encadrés s’inscrit dans la recherche appliquée contribuant à élaborer, valider, normaliser des outils d’évaluation des troubles acquis du langage chez l’adulte (BETL, GREMOTS, DTLA).

 

 

 

 

Autres :

  • Membre de la Société de Neuropsychologie de Langue Française (SNLF)

  • Membre du GRECO (Groupe de recherche sur l’évaluation des fonctions cognitives)