Ronan Crézé

Doctorant - La gouvernance foncière en milieu rural. Analyse comparée de trois institutions de gestion du foncier en France
ronan_creze.jpg

Ronan Crézé

Doctorant - La gouvernance foncière en milieu rural. Analyse comparée de trois institutions de gestion du foncier en France

Axes de recherche

Science politique

La gouvernance foncière en milieu rural. Analyse comparée de trois institutions de gestion du foncier en France (sous la direction de Jacobo GRAJALES)

Mes recherches portent sur les dispositifs de gestion du foncier en France. J'aborde cet enjeu à partir de trois études de cas situés pour l'un dans les Hauts-de-France (Safer), l'autre dans le Larzac (SCTL) et le dernier en Guyane (ZDUC). Sur chacun de ces terrains, j’étudie trois institutions de gestion du foncier insérées dans un réseau d’acteurs qui agissent directement ou indirectement dans les processus de définition des usages du sol. La Safer, la SCTL et les ZDUC disposent d’un pouvoir de décision (qui leur a été conféré par l’État) sur l’usage du foncier et les prérogatives qui en découlent sont pour chacun de ces cas d’étude gérées par un groupe social spécifique (la profession agricole ; les habitants du territoire ; les communautés amérindiennes et bushinengues). Nous cherchons à comprendre comment ces groupes sociaux maintiennent ou transforment leur capacité d’action foncière dans un contexte de concurrence des usages du sol. La compétition pour l’accès au foncier résulte principalement des activités anthropiques que sont d’une part l’urbanisation, la production énergétique et l’extraction de ressources naturelles, et d’autre par l’agriculture qui vise à répondre à des besoins alimentaires. En parallèle, les exigences environnementales s’imposent de façon progressive à l’ensemble des acteurs auxquels nous nous intéressons ce qui les amène à reconfigurer leurs modalités d’action foncière au sein de leur territoire.