L’objectif global de mes recherches est de comprendre le rôle du Réticulum Endoplasmique (RE), le premier compartiment de la voie de sécrétion, et des voies émanant du RE dans le contrôle de l’homéostasie des protéines, au cours du vieillissement cellulaire (sénescence) et des étapes d’initiation et de progression tumorales.

Divers changements environnementaux ou physiologiques, incluant la carence en nutriments, l'hypoxie, le stress oxydatif peuvent entrainer des perturbations des fonctions du RE. Cette situation est connue sous le nom de stress du RE. En réponse au stress du RE, une signalisation appelée Unfolded Protein Response (UPR) est activée. Cette réponse adaptative est contrôlée par trois protéines transmembranaires du RE, PERK, ATF6a, IRE1a, qui engagent différentes voies de transduction. L’UPR entraîne une réduction de la synthèse globale des protéines ainsi que l’induction d’un programme de transcription codant pour des chaperonnes, des gènes de la machinerie autophagique, qui vise à restaurer l’homéostasie du RE et de la cellule. Lorsque l'adaptation des cellules à travers l'UPR n'est pas possible, de nouveaux signaux sont transmis par le RE pour provoquer la mort cellulaire (Figure 1).

L’UPR est associée au sécrétome (pro-tumorigène) des cellules sénescentes et est impliqué dans la survie des cellules cancéreuses. En conséquence, ces voies constituent des cibles thérapeutiques attractives dont la modulation modifiera les propriétés pro-tumorigéniques des cellules sénescentes et cancéreuses.

Nos objectifs sont:

-D'étudier l'impact des voies de l'UPR, notamment la branche ATF6a dans l'établissement du phénotype sénescent et le vieillissement cutané

-De comprendre comment l'UPR associé à la sénescence, interfère avec les étapes précoces de la transformation néoplasique

-D’établir des signatures moléculaires spécifiques de l’UPR dans les adénocarcinomes de la Jonction oeso-gastrique, et d’étudier le lien entre l’UPR et la réponse aux traitements.

Article accepté dans Cancer Letters

Drullion C, Marot G, Martin N, Deslé J, Saas L, Salazar-Cardozo C, Bouali F, Pourtier A, Abbadie C and Pluquet O. (2018) Pre-malignant transformation by senescence evasion is prevented by the PERK and ATF6alpha branches of the Unfolded Protein Response.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30213560