Thèse: The social and cognitive impact of English gendered neologisms sous la direction de Maarten Lemmens (Université de Lille) et Hans-Jörg Schmid (Ludwig-Maximilans-Universität München)

Résumé: Au cours de ces dernières années, nous avons observé l'apparition de nouveaux mots genrés en anglais, comme mansplain (un homme expliquant de manière condescendante quelque chose à une femme alors plus experte sur le sujet). Le but de cette thèse est d'analyser ce phénomène linguistique récent. La première partie permet d'étudier ces néologismes en contexte (analyse de corpus) à travers l'observation des évènements qui ont pu mener à leur diffusion. La deuxième partie vise à observer l'impact éventuel de la connaissance d'un mot sur la reconnaissance de l'évènement qu'il dénote. Est-ce que, parce que je connais le mot mansplain, cela me permet d'identifier plus simplement cette expérience ?

Dernières actualités

Création du GEDoG

En février 2021, nous avons fondé avec des camarades du laboratoire CECILLE le Groupe d'Études Doctorales sur le Genre de l'EDSHS (GEDoG). Ce groupe a pour but de mettre en relation les doctorantes et doctorants de l'EDSHS de Lille travaillant sur des questions relatives au féminisme, au genre, ou à la sexualité et de créer un espace libre de partage, de socialisation et de collaboration.