Milena Doytcheva

Maitresse de conférences-HDR - Sociologie des migrations, Sociologie de la ville et des discriminations, Ethnicité, Participation, Action publique
CNU : SECTION 19 - SOCIOLOGIE, DEMOGRAPHIE
milena_doytcheva.jpeg

Milena Doytcheva

Maitresse de conférences-HDR - Sociologie des migrations, Sociologie de la ville et des discriminations, Ethnicité, Participation, Action publique

Enseignements

Enseignements en Master :

M1 Philosophie : Sociologie de la citoyenneté

Programme 2015 :

La notion de citoyenneté a bénéficié ces dernières années d’un intérêt croissant dans le débat public, le champ politique, à l’université. Le séminaire propose d’interroger, à son point de départ, les raisons et le contexte qui déterminent cet intérêt, pour retracer ensuite les principales discussions et mises en débat qui ont contribué à alimenter ce champ d’études dans les domaines de la philosophie, de la théorie politique et des sciences sociales. Une focale particulière sera posée sur l’étude des problématiques identitaires et minoritaires et la manière dont elles interrogent aujourd’hui les définitions politiques et plus académiques du « vivre-ensemble » et « faire société ». Ces dynamiques de l’identité et de la dissemblance ou de l’altérité seront notamment abordées à partir du contexte français, par le prisme privilégié d’une analyse socio-historique du fait migratoire et minoritaire en France. A travers une familiarisation progressive avec ces champs problématiques, il s’agira de conduire une étude critique de concepts comme ceux d’intégration ou de reconnaissance, en posant la question tant de l’universalité des droits et de la citoyenneté, que de la mise à l’épreuve de leurs formes concrètes et historiques, à l’aune de différentes situations d’inégalité et de discrimination – socio-économiques, de genre, d’ethnicité. Il s’agira enfin d’aborder la question de la vision et de la définition dites « républicaines » de cet universel de la citoyenneté, ainsi que d’évoquer les pistes de leurs évolution dans un contexte marqué par l’accroissement des phénomènes d’inégalité et d’exclusion et le développement de mobilisations collectives et luttes pour « la reconnaissance ».

https://www.univ-lille3.fr/ufr-humanites/philosophie/guide/


 

 

M2 Philosophie : Politique et société

Programme 2015 :

"Les théories de la reconnaissance à l’épreuve du genre"

Dans le prolongement du séminaire proposé en M1 sur le thème général de la citoyenneté, cet enseignement propose d’approfondir des aspects particuliers des « théories de la reconnaissance », en les confrontant notamment aux perspectives d’analyse issues des études du genre. Comment ces politiques peuvent-elles être interrogées depuis les apports venant du champ des études féministes ? Multiculturalisme et droits des femmes sont-ils nécessairement en tension ? Comment concevoir des politiques de correction des inégalités de statut (d’âge, de genre, de sexe, d’ethnicité) qui ne réifient ces identités, plutôt que de combattre les structures de différenciation sur lesquelles elles s'ancrent ? Nous tâcherons d’aborder ces questions à partir d’une lecture de travaux principalement de langue anglaise qui proposent des pistes fécondes de réflexion et d’analyse pour prendre en compte ces enjeux de l’intersectionnalité. Ainsi, si une première démarche, largement médiatisée, consiste à opposer droits des femmes et des minorités, nous attacherons notre attention à l’étude d’approches non essentialistes des questions de reconnaissance et d’identité, permettant de « coaliser » des situations et des causes catégorielles, plutôt que de les segmenter.

https://www.univ-lille3.fr/ufr-humanites/philosophie/guide/

M1 MITRA "Médiation interculturelle: identités, mobilités, conflits" (Erasmus Mundus)

 

 

Programme 2015 :

Identité, citoyenneté, reconnaissance

https://www.univ-lille3.fr/actualites/?actu=5880

 

 

Enseignements en Licence :

L2 Sociologie (parcours Histoire) :

Sociologie des migrations et des relations interethniques

L3 Philosophie :

Epistémologie des sciences sociales