Articles et recensions dans revues internationales et nationales à comité de lecture

- “Theodor Lessing (1872-1933) et le sionisme”, p. 213-222, in : Revue des Etudes juives, janvier-juin 1996, tome 155 (revue à comité scientifique)

- “Juifs de l'Est / Juifs de l'Ouest - le regard de Theodor Lessing sur un monde à jamais disparu” in: Tsafon - Revue d'Etudes juives du Nord, n°8 (hiver 1991-1992), pp.46-65.
- “Le destin romanesque des Juifs allemands dans l’oeuvre de Jakob Wassermann : entre quête d’identité et isolement” in : Germanica, n°22/1998, p.93-108.

- « ‘A la recherche d’une voie’ – les écrits de jeunesse de Klaus Mann », pp.61-77 in Germanica, n°30/2002.
- « Réécriture et déconstruction. Ein weites Feld de Günter Grass », pp.85-99 in Germanica, n °31/2002.

- « Theodor Lessing ou les errements d’un intellectuel juif face au discours racial », pp.273-289 in Etudes Germaniques, n°2 - 59 (avril-juin 2004).
- « ‘Fremd daheim’, étranger chez soi - le sentiment d’exil chez Günter Kunert », pp.85-98 in Tsafon - Revue d’études juives du Nord, n°49 (printemps-été 2005).

- « Ein Unort » – le « non lieu » du souvenir chez Günter Kunert », pp.91-103 in Germanica, 40/2007 (« Territoires intimes de l’ailleurs »).
- « La Shoah / leurres et faux-semblants du « socialisme réel » - Jurek Becker, Der Boxer (1976) », pp.139-151 in Germanica, n°42/2008 (Thème du numéro : « Entre anamnèse et amnésie – la littérature pour dire le passé nazi »).

- « La mémoire juive de la Shoah en RDA », p. 143-151 du n°189 (juillet-septembre 2009) d'Allemagne d’Aujourd’hui (« La mémoire des trois fondations », numéro spécial préparé sous la direction de Jérôme Vaillant, avec la participation de Martine Benoit).


- « ‘Nous ne mourrons pas, nous vivrons. Eux mourront’ – Le septième Puits  de Fred Wander », pp.545-558 in Revue d’histoire de la Shoah n°201 / Octobre 2014.

- « La Commission centrale de l’Enfance – Echange Serge Wolikow-David Lescot » , retranscrit et retravaillé ; pp.161-176 in Tsafon – Revue d’études juives du Nord, n°71/2016.

-  « Le phénomène de ‘haine de soi juive’ : de la douleur d’être Juif en Allemagne (1867-1933) », p.149-159 in Cahiers d’études germaniques 2019/02 (n°77 : Histoire des Juives et des Juifs d’Allemagne (1867-1933), études réunies par Laurence Guillon, Patrick Farges et Laurent Dedryvère.

- «  ‘On avance mais pour aller où ?’ -  la pensée environnementale de Günter Kunert », p.129-143 in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, T.52, 1-2020. 

- « Hommage à Günter Kunert (1929-2019), p.49-54 in Allemagne d’Aujourd’hui, n°230, octobre-décembre 2019

- « Un incorruptible lanceur d’alerte » : Günter Kunert (1929-2019), p.161-168 in Germanica 65/2019, en ligne : journals.openedition.org/germanica/8173

 

Responsabilité de numéros de revues


- Coordination du Numéro 42 de la revue Germanica parue en juin 2008 : « Entre anamnèse et amnésie – la littérature pour dire le passé nazi »


- Co-coordination du n°47/2010 de la revue Germanica (décembre 2010) avec Ingeborg Rabenstein-Michel (Université Claude Bernard – Lyon 1) sur le thème « La Bande dessinée en langue allemande ».

 

Recensions

 - Helmut Peitsch et al. (Hg.) : Nachkriegsliteratur als öffentliche Erinnerung – Deutsche Vergangenheit im europäischen Kontext, in Medaon - Magazin für jüdisches Leben in Forschung und Bildung (13/2019), Décembre 2019 : https://www.medaon.de/de/artikel/helmut-peitsch-et-al-hg-nachkriegsliteratur-als-oeffentliche-erinnerung-deutsche-vergangenheit-im-europaeischen-kontext/

 

Articles dans Ouvrages collectifs

- « Lion Feuchtwanger : un intellectuel allemand dans la ‘souricière’ française », p. 273-286 in Pierre Vaydat et Pascale Avenel (éd.), La France fascinante et détestée, Arras, Artois Presses Université 2000.

- « Theodor Lessing und die deutsch-jüdische Identität », p. 113-123 in Elke-Vera Kotowski (éd.), « Sinngebung des Sinnlosen » - Zum Leben und Werk des Kulturkritikers Theodor Lessing (1872-1933), Hildesheim, Zürich, New York, Georg Olms 2006.

- « Günther Kunert : satire du pouvoir et pouvoir de la satire » – pp.255-265 in Pierre Vaydat (éd.), Figures et figurations du pouvoir, Collection UL3 (Lille, 2008).


- « La mémoire de la Shoah en RDA – l’exemple du poète Günter Kunert », p. 317-327 in : Carola Hähnel-Mesnard, Marie Liénard-Yétérian et Cristina Marinas (éd.), Culture et mémoire. Représentations contemporaines de la mémoire dans les espaces mémoriels, les arts du visuel, la littérature et le théâtre, Palaiseau, Éditions de l’École Polytechnique, été 2008.

- en commun avec Andrée Lerousseau : « Les Colloques des intellectuels juifs de langue française et l’engagement de Jean Halpérin », p. 139-162 in Danielle Delmaire, Didier Pollefeyt, La pensée juive contemporaine, Paris, Parole et Silence 2008.


- « Eine diskordante Stimme im Antifaschismus : Günter Kunert in der DDR », p. 271-285 in
Ruth Vogel-Klein (éd.), Die ersten Stimmen – Deutschsprachige Texte zur Shoah 1945-1963, Würzburg, Königshausen und Neumann 2010.

- « Comment (ne pas) dire le bourreau. Deux romans de Jurek Becker et de Fred Wander publiés en RDA », pp.329-338 in Norah Giraldi Dei Cas, Fatiha Idmhand et Cathy Fourez (dir.), Lieux et figures de la barbarie, Collection "Comparatisme et société" n°18, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang 2012.

- « La littérature d’après-guerre comme lieu mémoriel : littérature et Shoah en RDA » in Amy D.Wells et Jesus Alonso, Traces, empreintes, monuments: Quels lieux pour quelles mémoires? De 1989 à nos jours, PULIM, janvier 2014.

- « ‘Nous ne mourrons pas, nous vivrons. Eux mourront’ – Le septième Puits de Fred Wander », pp.545-558 in Revue d’histoire de la Shoah n°201 / Octobre 2014.

- « Représentation littéraire de l’ ‘Ostjude’ chez les auteurs juifs allemands aux XIXème et XXème siècles », pp.97-105 in Dorothea Bohnekamp (éd.), Penser les identités juives dans l’espace germanique, PUR, 2015.

- « ‘Gibt es sonst nirgenwdo in Berlin ein jüdisches Leben ?’ Zu Jakob Heins Geschichte seiner
 Familie Vielleicht ist es sogar schön », pp.131-143 in Carola Hähnel-Mesnard, Katja Schubert (éd.), Störfall ? Auschwitz und die ostdeutsche Literatur nach 1989, Berlin, Frank & Timme, 2016.

 

- « Jurek Becker et le discours antisémite. Appropriation et rejet dans le roman Jakob le menteur », pp.117-124 in : Maxime Decout, Nurit Levy, Michèle Tauber (dir.), Les appropriations du discours antisémite – comportements mimétiques et détournements carnavalesques, Le Bord de l’Eau, Clamecy, octobre 2018.

- « ‘Chelm liegt nicht mehr auf dieser Welt’. Die Erinnerung an das Ostjudentum in Fred Wanders Der siebente Brunnen », pp.98-104 in : Walter Grünzweig, Ute Gerhard Hannes Kraus (éd.), Erzählen zum Überleben. Ein Fred Wander Handbuch, Verlag der Theodor Kramer Gesellschaft, Wien, 2019.

 

Colloques et Journées d'études

Organisation de colloques et Journées d’études

- Co-organisation au sein de l’Équipe d’Accueil « Textes et Interculturalité » avec l’Institutum Judaicum de Belgique d’un Colloque international tenu les 8 et 9 novembre 2004 à l’université Lille3 et consacré à « La pensée juive contemporaine ». Intervention en commun avec Andrée Lerousseau sur « Jean Halpérin et les colloques des intellectuels juifs en France ».

- Co-organisation avec Danielle Delmaire et Nicole Abravanel au sein de l’Équipe d’Accueil Textes et Interculturalité de deux journées d’études à l’Université Lille 3 et à l’Université d’Amiens consacrées à « L’ouverture des camps d’extermination » : Première journée à Lille 3 le 31 janvier 2005 sur l’aspect historique ; deuxième journée à Amiens le 3 février 2005 sur les thèmes de la mémoire et du silence.

- Co-organisation avec Dorothea Bohnekamp (EA 3LAM-Université du Maine) le 14 novembre 2014 au Musée d'Art de 'Histoire du Judaïsme d'une Journée d'études consacrée aux "Juifs allemands pendant la Première Guerre mondiale"

- Co-organisation avec Andrée Lerousseau (Université Lille3) d'une Journée d'étude consacrée à l' "Exil des langues, langues d'exil – exemples d'auteurs d'origine juive" le 18 novembre 2016

 

Participation à des Journées d'études et colloques

- Participation au colloque international « ‘Sinngebung des Sinnlosen’ – Zum Leben und Werk des Kulturkritikers Theodor Lessing (1872-1933) » à Potsdam sur l’invitation du Moses Mendelssohn Zentrum für europäisch-jüdische Studien du 16 au 18 octobre 2003. Intervention le 17 octobre sur le thème : « Theodor Lessing und die deutsch-jüdische Identität ».

- Participation au colloque international consacré à « Nelly Sachs, poétesse juive de langue allemande » se tenant à l’université Lille 3 les 25 et 26 novembre 2003 et organisé par les équipes de recherche « Textes et Interculturalité » et le FRESC ; intervention sur le thème « La présence de Nelly Sachs dans Die Niemandsrose de Paul Celan ».

- Participation au Colloque International organisé à l’université Lille3 les 19 et 20 novembre 2004 sur le thème « Figures et figuration du pouvoir à travers les cultures en Europe et dans l’espace méditerranéen ». Intervention le 20 novembre sur le thème « Günther Kunert : satire du pouvoir et pouvoir de la satire ».

- Participation au colloque international « Culture et Mémoire » organisé les 22, 23 et 24 mars 2007 par l’École Polytechnique (Paris) ; intervention sur le thème : « La mémoire de la Shoah en RDA – l’exemple du poète Günter Kunert ».

- Participation au colloque international « Lieux et figures de la barbarie » organisé les 20-24 octobre 2008 à l’université de Lille3 ; intervention sur le thème : « comment (ne pas) dire le bourreau : deux romans de Jurek Becker et Fred Wander publiés en RDA ».

- Participation au colloque international « Les premières voix. L’écriture de la Shoah en langue allemande 1945-1963 » organisé les 13 et 14 mars 2009 par l’École Normale Supérieure (Paris) en coopération avec la Maison Heinrich Heine ; intervention le 13 mars sur le thème : « Une voix discordante dans l’antifascisme : Günter Kunert en RDA ».

- Participation au colloque international « Espaces et Mémoire – actions et interactions  » organisé les 15-16-17 octobre 2009 par l’université de Limoges ; intervention le 15 octobre sur le thème : « La littérature d’après-guerre comme lieu mémoriel : littérature et Shoah en RDA ».

- Participation à la Journée d’études « Fluctuantes mémoires » le 24 mars 2011 à l’université Lille3 ; intervention sur le thème : « Mémoires d’Auschwitz - Allemagne de l’Est : Occultation et évitement ».

- Participation à la Journée d’études consacrée à « Jakob Hein, le tournant de 1989 en RDA et la situation des Juifs en Allemagne après 1945 » à l’université du Mans le 5 octobre 2011 ; intervention sur le thème : « ‘Où y a-t-il une vie juive à Berlin(-Est) ?’ (Jakob Hein, Vielleicht ist es sogar schön) – la situation des Juifs en RDA ».

- Participation à la Journée d’études consacrée aux « Constructions diasporiques. Communautés et territoires de la dispersion » organisée à l’Université Charles-De-Gaulle Lille 3 le 6 juin 2012 par les laboratoires IRhIS, CECILLE et HALMA-IPEL. Intervention sur le thème de « La figure du Juif de l’Est et l’identité juive en Allemagne au XXème siècle ».

- Participation à la Journée d’études organisée à l’université Lille3 par le laboratoire CECILLE sur le thème des « Lois mémorielles » le 30 novembre 2012. Intervention avec Jérôme Vaillant : « La législation allemande sur le négationnisme et la mémoire divisée des deux Allemagnes ».

- Participation au Colloque organisé par l’Université de Strasbourg (Institut d’Etudes Politiques) sur le thème des « Mémoires et représentations de la déportation en Europe aujourd’hui » les 23 et 24 janvier 2013 ; intervention consacrée à « La mémoire juive de la Shoah en RDA : représentations dans l’œuvre de Peter Edel ».

- Participation à la Journée d’études organisée le 14 février 2013 à l’université du Maine par le laboratoire 3LAM sur le thème de « Citoyenneté, identité, mémoire. Pense l’identité juive dans l’espace germanique, XIX-XX siècles ». Intervention consacrée aux « Représentations littéraires du Ostjude chez des auteurs juifs allemands aux XIXème et XXème siècles ».

- Participation à la Journée d’études organisée à l’université Lille3 par le laboratoire CECILLE sur le thème du « Mal dans l’histoire et sa représentation » le 11 mars 2013 ; intervention sur le thème « L’autre mémoire – les écrivains d’origine juive en Allemagne de l’Est et la représentation littéraire de l’extermination des Juifs d’Europe par les nazis ».

- Participation à la Journée d’études organisée le 24 janvier 2014 à l’université Lille3 par le laboratoire CECILLE et le Centre d’études de recherche sur l’Espace Germanophone (Paris Ouest-Nanterre) sur « Auschwitz et la littérature est-allemande depuis 1989 » ; intervention en allemand sur l’identité juive dans le texte autobiographique de Jakob Hein, Vielleicht ist es sogar schön.

- Participation aux Journées de l’Association Wilfred Owen France les 15 & 16 octobre 2014  à l'Université Lille3 sur le thème « Conflit et création : Wilfred Owen & Co » ; Intervention le 16 octobre après-midi sur le thème : « A l’ouest rien de nouveau – l’histoire d’un livre »

- Intervention lors de la Journée d'études co-organisée par Dorothea Bohnekamp (EA 3LAM-Université du Maine) et moi-même le 14 novembre 2014 au Musée d'Art d'Histoire du Judaïsme sur les "Juifs allemands pendant la Première Guerre mondiale", avec Marie Brunhes (Laboratoire CECILLE) sur le thème : « Scholem Asch et Theodor Lessing sur la Grande Guerre : regards croisés d’un Juif de l’Est et d’un Juif de l’Ouest».