Résumé de la thèse


En s'appuyant sur diverses sources dans la littérature scientifique et général, il est possible d’affirmer que la profession juridique est soumise à une véritable crise de la santé psychologique. Au Québec, plusieurs rapports présentent des modèles explicatifs de la détresse, du burnout et du bien-être, uniquement chez les avocats. Ce type de recherche étant encore trop rare en France, l'objectif de cette thèse est de tester un modèle explicatif de la santé psychologique au travail des avocats et des magistrats français, afin d'améliorer leur qualité de vie et leurs conditions de travail.

Direction


Pascale Desrumaux, Professeur de Psychologie du Travail et des Organisations, Laboratoire PSITEC ULR 4072 - Université de Lille

Nathalie Przygodzki-Lionet, Professeur de Psychologie appliquée à la Justice, Laboratoire PSITEC ULR 4072 - Université de Lille

Financement


Contrat doctoral de 3 ans

Axe Justice et Travail
Axe Justice et Travail

 

 

Dernières actualités