Manuel Schotté

Professeur des universités - Sciences sociales
CNU : SECTION 19 - SOCIOLOGIE, DEMOGRAPHIE
101bis, SH2, FSES, Place Emile Durkheim, 59655 Villeneuve d’Ascq Cedex
manuel_schotte.jpg

Manuel Schotté

Professeur des universités - Sciences sociales

Responsabilités

Responsabilité pédagogique

- Directeur d'études de la L1 de sociologie (depuis septembre 2021)

- Ancien directeur d'études du M1 du parcours META (Métiers de l'expertise, du travail et des associations) du parcours de sociologie, Université de Lille (2019-2021)

 

Responsabilités éditoriales :

- Membre du comité de rédaction de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire depuis 2013 (responsable rubrique Lecture, 2015-2016 ; codirecteur sur la période 2018-2020)

- Membre du comité éditorial de Savoir/agir depuis 2010 (co-responsable éditorial de 2012 à 2019)

- Membre du comité de rédaction de Sciences sociales et sport (de 2011 à 2019)

 

Responsabilités collectives :

- Membre élu du Conseil de Faculté (FaSETS) depuis 2021

- Membre nommé du Conseil de laboratoire du CLERSE (2019-2021)

- Co-responsable des affaires doctorales du CLERSE (2019-2021)

 

Directions d'HDR

- Benoît Gaudin, Coureurs de fond est-africains – Invalidité de l’explication par l’altitude et apports des sciences sociales dans l’explication de leurs compétences sportives individuelles et collectives, Soutenue en octobre 2021, Université de Lille. Jury : Anaïs Bohuon ; Jacques Defrance ; Frédéric Lebaron ; Mahamet Timera

 

Directions de thèse

-   Fabien Camporelli, Etude socio-historique d'un groupe professionnel : les Maître-Nageur-Sauveteurs, depuis septembre 2017, co-direction avec Sébastien Fleuriel, Université de Lille, auto-financement (enseignant du secondaire détaché dans le supérieur)

-   Amélie Pouillaude, Ce que le sport fait au genre. Socialisation sexuée et fabrique des inégalités corporelles et sociales dans les formations sportives artistiques, depuis octobre 2018, co-encadrement avec Aurélia Mardon, Université de Lille, allocation doctorale Université de Lille

-   Rémi Marcos, Classes au soleil, classe en sommeil ? Frottements sociaux et constructions parallèles de l'altérité de classe dans deux espaces de villégiature français et espagnol, depuis septembre 2020, co-encadrement avec Etienne Penissat, financement I-site, projet QualiEurope

-   Julie Blanc, Être alternatif : une sociologie des processus de mise en cohérence de soi et de leurs limites. Le cas de l’engagement militant décroissant, depuis septembre 2020, co-encadrement avec Johanna Siméant Germanos, financement ENS Lyon

-   Melvil Boschel, La meilleure façon de marcher : étude sociologique de la démarche dans les millieux médical, sportif et de la mode, depuis octobre 2021, co-encadrement avec Wilfried Lignier, financement ENS

-   Bastien Barouh, Les cultures somatiques adolescentes. Sociogenèse de l'appropriation juvénile des normes préventives, depuis octobre 2021, co-encadrement avec Muriel Darmon, financement ERC Gendhi

-   David Descamps, Faillir sans méconnaître. Une contribution à l’analyse sociologique des lapsus, depuis octobre 2015, relai de Bernard Convert qui ne pourra administrativement plus encadrer la thèse à compter de mars 2022

 

Participations jurys d'HDR :

- Christophe Granger, Faire corps. Eléments pour une sociologie historique, Paris I, septembre 2020, garant : Nicolas Mariot (rapporteur)

- Marie-Pierre Pouly, De l’anglais aux sciences sociales. Une sociologie des biens symboliques (vol 1 & 2) ; « Quelle est la femme qui ? ». Les conditions sociales de la croyance (vol 3), ENS Paris-Saclay, décembre 2019, garant : Frédéric Lebaron (rapporteur)

 

Participations jurys de thèse :

 Cyril Thomas, Les relations franco-kenyanes dans les courses de fond (1960-2021). Un processus postcolonial particulier, Université de Lyon 1, novembre 2021 (président)

Adrien Thibault, Le talent comme idéologie réalisée. Des discours publics aux dispositifs de sélection, Université de Strasbourg, décembre 2020, sous la direction de Jean-Philippe Heurtin et Vincent Dubois (rapporteur)

Vincent Schlegel, La fabrique sociale du patient autonome. Développer et mettre en œuvre l’éducation du patient diabétique en France, EHESS, novembre 2020, sous la direction de Sylvie Fainzang (rapporteur)

- Cindy Louchet, Défense d’entrer : accès réservé aux femmes ! Sociologie des salles de remise en forme « non mixtes », Université Lyon 2, novembre 2020, sous la direction de Christine Détrez et Oumaya Hidri Neys (rapporteur)

- Nicolas Simonpoli, La Griffe Cégétiste. Une sociologie historique de la reconversion professionnelle des cadres syndicaux de la CGT (années 1970-2010), Université de Paris Nanterre, novembre 2020, sous la direction de Stéphane Beaud

- Claire Piluso, Eléments de construction de la sexualité. Une analyse de l’incorporation des goûts et dégoûts amoureux et sexuels au prisme de l’homosexualité et des différences sociales, Université Lyon 2, septembre 2020, sous la direction de Daniel Thin (rapporteur)

- Adrien Cadéron, Les étiopathes et leurs clients. Sociologie d’une « médecine de non-urgence », Université de Nantes, février 2020, sous la direction d’Annie Collovald et Baptiste Viaud (président)

- Pierre-Cédric Tia, Les paradoxes de l’excellence. Enquête sociologique dans le footballariat hexagonal, Université d’Evry, Val d’Essonne, décembre 2019, sous la direction de Stephen Bouquin (rapporteur)

- Mathilde Julla-Marcy, Des spécialistes de la polyvalence. Une analyse sociologique des carrières dans les sports pluridisciplinaires (pentathlon moderne, heptathlon, décathlon), Université Paris Nanterre, novembre 2019, sous la direction d’Olivier Le Noé (rapporteur)

- Frédéric Nicolas, Entrer en agriculture biologique. Sociologie politique d’une professionnalisation sous contrainte (1945-2015), INRA, novembre 2018, sous la direction de Nicolas Renahy (rapporteur)

- Sébastien Moreau, Les rencontres sportives. Une histoire sociale et culturelle du sport à Reims, pôle de l'espace sportif national et européen (1918-1939), Université Paris I, septembre 2018, sous la direction de Christophe Charle (rapporteur)

- Orlan Moret, Carrières et après-carrières des hockeyeurs suisses dans un contexte de professionnalisation de la pratique, Université de Lausanne, janvier 2017, sous la direction de Fabien Ohl