Claire Chainais-Hillairet

Professeure des universités - Mathématiques
CNU : SECTION 26 - MATHEMATIQUES APPLIQUEES ET APPLICATIONS DES MATHEMATIQUES
claire_chainais-hillairet.JPG

Claire Chainais-Hillairet

Professeure des universités - Mathématiques

Responsabilités

Responsabilités administratives

A l'Université de Lille...

  • Depuis janvier 2020, directrice adjointe du Laboratoire Paul Painlevé, UMR8524, en charge des ressources humaines chercheurs et enseignants-chercheurs.
  • Depuis 2019, membre du bureau de direction et du comité de direction du Laboratoire Paul Painlevé, UMR8524.
  • Depuis septembre 2019, membre du conseil de la Faculté des Sciences et Technologies de l'Université de Lille.
  • De 2018 à septembre 2019, membre du Conseil du département de Mathématiques de l'Université de Lille.
  • De 2013 à 2016, co-responsable du M2 Calcul Haute Performance Simulation, spécialisé en  Calcul Scientifique de l'Université Lille 1.
  • De 2013 à 2016, chargée de mission recherche pour le secteur mathématiques de l'Université Lille 1.
  • De 2012 à 2015, responsable de l'équipe Analyse Numérique et Equations aux Dérivées Partielles du Laboratoire Paul Painlevé.




... et ailleurs

  • Depuis 2015, responsable de l'équipe RAPSODI du Centre Inria Lille -- Nord Europe (équipe projet depuis 2017).
  • De 2013 à 2018, membre, vice-présidente puis présidente de la Commission des Emplois de Recherche du Centre Inria Lille -- Nord Europe.
  • Depuis décembre 2019, membre (élue, suppléante) du CNU 26.

 

 

 

Encadrement doctoral et scientifique

 

  • Benoît Gaudeul : thèse réalisée à l'Université de Lille, débutée en 2018 et co-encadrée avec Clément Cancès. Approximation numérique entropique pour des systèmes de diffusion croisée issus de la physique et de la biologie.
  • Antoine Zurek : thèse réalisée à l'Université de Lille, co-encadrée avec Benoit Merlet, soutenue en septembre 2019. Analyse théorique et numérique de modèles mathématiques décrivant la dégradation de matériaux.
  • Ahmed Ait Hammou Oulhaj : thèse réalisée à l'Université Lille 1, co-encadrée avec Clément Cancès, soutenue en décembre 2017. Conception et analyse de schémas non-linéaires pour la résolution de problèmes paraboliques : application aux écoulements en milieux poreux.
  • Pierre-Louis Colin : thèse réalisée à l'Université Lille 1, co-encadrée avec Ingrid Lacroix-Violet, soutenue en juin 2016. Analyse numérique de modèles de dérive-diffusion : convergence et comportements asymptotiques.
  • Marianne Chatard : thèse réalisée à l'Université Blaise Pascal , co-encadrée avec Francis Filbet,  soutenue en novembre 2012. Développement et analyse de schémas volumes finis motivés par la préservation de comportements asymptotiques. Application à des modèles issus de la physique et de la biologie.
  • Magnolia Mamaghani : thèse CIFRE réalisée à l'lFP (promoteur : G. Enchéry) et soutenue en février 2010 à l'Université Blaise Pascal. Suivi de fronts par des méthodes de raffinement de maillage adaptatif et application à la simulation du procédé de récupération SAGD.
  • Thomas Gallouët : post-doctorat INRIA, d'octobre 2012 à août 2014. Couplage entre le transport de soluté en milieu poreux et un modèle de corrosion.
  • Florence Lequien : post-doctorat CNRS, de mars à septembre 2012. Etude mathématique et numérique du modèle EKINOX.
  • Emma Hoarau : post-doctorat à l'ANDRA, de 2009 à 2010. Modélisation et simulation numérique de la corrosion en stockage géologique profond.