Audrey Gouy

Attachée temporaire d'enseignement et de recherche (ater) - Histoire de l'art et Archéologie gréco-romains
CNU : SECTION 21 - HISTOIRE, CIVILISATION, ARCHÉOLOGIE ET ART DES MONDES ANCIENS ET MÉDIÉVAUX
audrey_gouy.jpg

Audrey Gouy

Attachée temporaire d'enseignement et de recherche (ater) - Histoire de l'art et Archéologie gréco-romains

Axes de recherche

Thèmes de recherche

Méditerranée antique ; Italie préromaine ; Étrusques et Italiques ; Iconographie et culture visuelle méditerranéennes antiques ; Images et sociétés ; Sciences auxiliaires ; Transferts culturels ; Élites méditerranéennes ; Histoire et anthropologie du corps, du mouvement, du geste, du vêtement et de la performance ; Pratiques rituelles antiques ; Performativité de l'image et du rite ; Sensorialité et émotions dans l'Antiquité méditerranéenne.

Perspectives actuelles de recherche

Les recherches que je poursuis visent à comprendre les pratiques rituelles performatives dans l’Antiquité méditerranéenne (VIIIe-IIIe siècle av. J.-C.). Ces pratiques performatives constituent des mises en présence, des manifestations publiques de capacités corporelles, intellectuelles ou symboliques, ainsi que des moyens de communication. Elles ont cependant, et avant tout, un potentiel et un pouvoir de transformation qu’elles sont les seules à avoir. Le corps est central dans ce dispositif : il porte l’action et constitue une puissance évocatrice. Par conséquent, il engage continuellement le spectateur au travers d’une communication non-verbale, et des émotions qu’il provoque. Le corps est également amené à prendre place dans un décor performatif, tel qu’un palais ou une tombe, qui va lui-même provoquer des actions chez le spectateur. Le décor est ainsi à appréhender comme une structure en mouvement, qui va posséder sa propre temporalité et qui va avoir une faculté de transformation et de communication au sein d’une société donnée. Dans ce cadre, l’étude des pratiques performatives antiques permet de penser le rapport des Anciens au corps, au monde ainsi que l’imaginaire collectif qui dictait l’organisation de leurs communautés. Les rites ont toujours possédé une forte dimension performative, car ils impliquent en premier lieu de « faire », mais également en ce qu'ils sont souvent des mises en scène et visent à offrir aux participants une expérience intense.  Dans ce cadre, la danse tient une place importante, mais également le théâtre, les lamentations funèbres, le banquet. Mes recherches portent sur les trois catégories de pratiques performatives autour desquelles s’organisent l’ensemble des rites antiques et à partir desquelles se définit la ritualité, à savoir :
1. les pratiques rythmiques (telles que danse, théâtre, musique),
2. les pratiques de commensalité (banquet, symposion),
3. les pratiques textiles et vestimentaires.
4. et s’y ajoute un axe transversal : les pratiques de l’image.

C’est sur le pouvoir de transformation propre aux pratiques rituelles que je souhaite poursuivre mon enquête, et en particulier sur : la capacité de ces pratiques à faire passer un individu d’un état symbolique ou social à un autre ; leur capacité à conférer et/ou modifier une fonction donnée à un espace, un objet, un individu ; leur capacité à organiser, hiérarchiser, transformer les individus au sein d’une société.

L’étude de ces pratiques rituelles au prisme du concept de performativité invite également à une approche pluridisciplinaire qui ferait intervenir les performance studies, les ritual studies, les sensory studies, les visual studies, les spatial studies, et la phénoménologie. Mes recherches visent à apporter une contribution originale à l’étude des sociétés antiques méditerranéennes, et à tenter de comprendre l’impact des pratiques rituelles performatives dans la formation, l’organisation, la délimitation, la réaffirmation et l’autoreprésentation des sociétés antiques.

 

Projet actuellement mené

Intitulé : TEXMOVE. Modélisation 4D du vêtement performatif de l’Antiquité gréco-romaine : étude du cas de la danse étrusque.
Collaboration avec Samuel Delgrande (UMR CRIStAL, IRCICA - Institut de Recherche sur les Composants logiciels et matériels pour l'Information et la Communication Avancée, et FR-SCV - Fédération de Recherche "Sciences et Cultures du Visuel"). Statut : porteuse du projet. Université de Lille, UMR 8164 HALMA.

 

 

Détail de la paroi gauche de la Tombe du Triclinium à Tarquinia, dessin aquarellé, d’après Moltesen M., Weber-Lehmann C., Catalogue of the copies of Etruscan tomb paintings in the NY Carlsberg Glyptotek, Copenhague, 1991, p. 66.
Détail de la paroi gauche de la Tombe du Triclinium à Tarquinia, dessin aquarellé, d’après Moltesen M., Weber-Lehmann C., Catalogue of the copies of Etruscan tomb paintings in the NY Carlsberg Glyptotek, Copenhague, 1991, p. 66.

Travaux antérieurs

Résumé officiel du projet européen Marie Skłodowska-Curie : TEXDANCE. TEXtiles in Etruscan DANCE (8th-5th cent. BCE), mené du 01.09.2019 au 31.08.2021.

TEXDANCE explored Etruscan dance through textiles from 8th to 5th centuries BC. It used the visual sources to analyse Etruscan society and its élite’s ritual practices in a multidisciplinary approach. This study made us understand the movements of dance, their ritual functions, their diversity, their performativity and the social relations which intertwine. This was important to understand as textiles in Etruscan dance in particular reflect a different community organisation from the Mediterranean and contribute to question our contemporary European community organisations. Also, for the first time, the two-way transfer of knowledge between dance studies and costume studies were connected via an innovative approach. The project combined three types of sources: primarily the iconographic representations as they constitute the most important documentation for Etruria, literary sources and archaeological evidence. TEXDANCE had seven objectives: 1. the types of dress and textiles used in dance; 2. dress motion; 3. the acoustics of textiles; 4. Etruscan fashion and dress identity; 5. Etruscan community organisation; 6. ritual textiles making; and, 7. the visuality of textiles. The comparative and interdisciplinary approach included the history of dance, rituals and religion, performance studies, ethnoarchaeology, archaeoacoustics, sensory studies, motor praxeology, and visual studies. The application of new digital technologies was a crucial aspect with the opportunity to 3D model how cloths moved in dance. Digital humanities also played a fundamental role in the presentation and diffusion of the results that was made available thanks to a fully open-access philosophy to the scientific community and the general public. Conceived as such, the project was fundamental for both the proposer and the hosting institution, and it contributed to European excellence and competitiveness in the creation of a common and widespread European culture and history.

Thèse de doctorat, soutenue en 2017 : résumé, méthodologie, conclusions

Ma thèse de doctorat s'intitulait : La danse étrusque (VIIIe-Ve siècle avant J.-C.). Etude anthropo-iconologique des représentations du corps en mouvement dans l'Italie pré-romaine (Ecole pratique des Hautes Etudes, Paris et Université Ca' Foscari de Venise, 2017, 5 volumes, 2793 pages, 683 illustrations).

Face au peu d’études entreprises sur la danse en Italie préromaine, un travail d’ampleur s’imposait. À partir de la seule documentation disponible, à savoir l’iconographie, il a été dressé un corpus de 526 objets, tous supports confondus, à partir de l’Étrurie tyrrhénienne, de l’Étrurie campanienne et de l’Étrurie padane. Cette thèse a proposé dans un premier temps, en plus de justifier et de délimiter le corpus des scènes de la danse étrusque et de poser les fondements historiographiques, à penser et définir la représentation même de la danse. Quels éléments dans l’image permettent de définir une scène de danse comme telle ? S’agit-il véritablement de danse ? La confusion que l’on note dans les textes grecs et latins entre pratiques dansées, sportives et guerrières se rencontrent aussi dans l’image, ce qui a amené à appréhender la danse au sens large, en termes de performance et d’évènement. Cette première définition permet de délimiter les scènes de danse par rapport aux scènes de cortège, de parade, de duel, et de distinguer les danseurs d’autres personnages récurrents de l’iconographie étrusque comme les « orants ».

Dans un second temps, l’étude typologique et l’analyse sérielle des scènes de danse a permis de dresser un répertoire étrusque de 2143 positions corporelles, et par là même de préciser la définition que nous donnions de l’image de la danse. Cet axe a concouru à identifier les différentes positions corporelles, ainsi que les gestes, mais aussi les accessoires des acteurs, leurs caractéristiques physiques, et les objets et les lieux de la danse. Cette identification systématique a été accompagnée de l’étude des interactions entre les corps, les accords gestuels, vestimentaires, et colorés. Délimiter le répertoire iconographique de la danse étrusque implique aussi d’en définir les modalités d’élaboration et la porosité. J’ai ainsi replacé l’ensemble des données rassemblées dans un contexte géographique et historique de manière à repérer les particularités de l’iconographie étrusque, à distinguer les modèles étrangers adoptés et les réélaborations. La mise en série révèle que la comparaison avec l’iconographie grecque s’impose pour certaines postures. Mais les imagiers sélectionnent et agencent selon une disposition qui s’éloigne de l’iconographie méditerranéenne et s’adapte aux pratiques étrusques de l’image. Les Étrusques ont ainsi puisé dans un répertoire grec des postures puis les ont adaptées à leur convenance, et enrichies, à l’image de l’adaptation de l’alphabet grec en Étrurie. Des éléments constitutifs de l’image étrusque de la danse se sont diffusés d’une cité préromaine à une autre, constituant un répertoire iconographique préromain commun. D’autres postures ou éléments visuels n’apparaissent en revanche que dans des cités particulières. Je relève par exemple les cas de Chiusi et de Tarquinia. À côté d’un répertoire commun, les deux cités vont développer chacune des positions très différentes qui vont répondre à des constructions propres de l’image.

Dans un dernier temps enfin, a été interrogée la question des types de danse représentés, mais aussi celle des acteurs et de leur statut, et la mise en image de la danse étrusque. Il a été difficile d’affirmer avec conviction que les danses représentées étaient toutes réellement pratiquées par les Étrusques. Cependant, et par une orientation anthropologique et historique, ont été entrevus et étudiés des éléments du rituel étrusque. Cette approche comporte des limites. L’image est principalement appréhendée comme une combinaison de motifs qui répond à un programme iconographique donné. J’ai soulevé la construction visuelle des images, leur adaptation sur un médium et la visualité des éléments qui les constituent. La direction adoptée dans ce troisième axe est aussi iconologique et vise à déchiffrer l’image de la danse étrusque en s’orientant vers le structuralisme et la sémiotique. C’est sur le fonctionnement et le système de l’image, comparée à un langage, que j’ai ainsi mis l’accent. L’étude a abouti à la conclusion selon laquelle les postures et les éléments visuels qui composent l’iconographie étrusque de la danse étaient sélectionnés et agencés dans des programmes iconographiques, selon leur signification et leur portée discursive, puis adaptés à la fonction rituelle du médium sur lequel ils étaient agencés.

Participation à des activités collectives de recherche (sélection)

Depuis 2021. Projet TEXMOVE. Modélisation 4D du vêtement performatif de l’Antiquité gréco-romaine : étude du cas de la danse étrusque. Collaboration avec Samuel Delgrande (IRCICA, UMR CRIStAL et FR-SCV). Statut : porteuse du projet. Université de Lille, UMR 8164 HALMA.

2020-2024. Projet EUROWEB. Europe Through Textiles: Network for an Integrated and Interdisciplinary Humanities. COST action n° 19131. Membre scientifique pour WP2 Clothing and Identities et WP3 Textile Terminology. Projet dirigé par l’Université de Varsovie, Pologne. Statut : membre invité et collaboratrice scientifique.

2020-2021. Projet Bella Ballerina porté par Mauro Patricelli. Statut : collaboratrice scientifique. Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague, Danemark et Opéra National de Copenhague, Danemark. Réalisation d’un opéra documentaire à partir des facsimilés Jacobsen-Helbig des tombes tarquiniennes conservés à la Ny Carlsberg Glyptotek (cf. player.vimeo.com/video/588023154). Evènement tenu le 16.09.2021 à la Ny Carlsberg Glyptotek.

2020-2021. Groupe de recherche : Sensations. Ineffable Archaeologies. Porteur du projet : Nicoletta Isar. Statut : Membre scientifique et expert pour l’Antiquité. Institute of Art History, Department of Arts and Cultural Studies. Université de Copenhague, Danemark. Organisation du colloque international The Lures and the Tears of the Image : Patterns into a Pulsatile Imaginary (Rhythm, Resonance, and Reverie), 23-24 avril 2021, à l’Université de Copenhague.

2019-2021. Projet Textiles in pre-Roman Italy. From iconography to experimental archaeology. Statut : porteuse du projet, avec Eva Andersson Strand, dans le cadre des MSCA. Centre for Textile Research, Saxo Institute, Université de Copenhague, Danemark

2018-2020. Projet sur le mouvement du jeu et le jeu dans la danse du VIe au IVe siècle avant J.-C., avec Véronique Dasen. Université de Fribourg, Suisse.

2014-2015. Projet Ancient Dances in Modern Dancers, avec Fiona MacIntosh. Statut : Collaboratrice à des performances de danses antiques et à des événements scientifiques. Faculty of Classics, Université d’Oxford, Royaume-Uni.

2017. Grotte Scalina, Italie. Fouilles et étude de la tombe monumentale, de l’oppidum, d’une carrière d’extraction de pierre, et de la tombe Lattanzi à Norchia. Dirigées par Vincent Jolivet (CNRS-UMR 8546 AOROC). Du 03 juillet au 04 août 2017.

2013-2017. ANR Caecina, portée par Vincent Jolivet. Collaboratrice scientifique, membre de l’axe Celtes et Étrusques. UMR 8546 AOROC.

2013. Policoro (Métaponte), Italie. Prospections archéologiques (pédestres et géophysiques) avec l’Université de Matera, Italie. Dirigées par Massimo Osanna (directeur général des musées d’Italie) et Gabriel Zuchtriegel (Parc archéologique de Pompéi, directeur). Du 1er au 15 Octobre 2013.

2013. San Lorenzo Nuovo, Italie. Fouilles d'un temple étrusque, période hellénistique. Un mois : juillet 2013. Sous la direction d’Adriano Maggiani et de l’Université Ca’ Foscari de Venise.

2011-2013. Chargée de la programmation d’évènements scientifiques pour la recherche en danse, Centre National de la Danse, Pantin, France. Co-initiatrice, co-organisatrice et modératrice de 5 rencontres internationales.

2013-2017. Collaboratrice auprès du groupe de recherche CHROMO, sur l’utilisation de la couleur dans les arts, avec Cléo Carastro et Adeline Grand-Clément, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.

2010-2012. Collaboratrice auprès du groupe de recherche sur les deuils collectifs, avec Manuel Royo, Corinne Bousquet, Philippe Chassaigne, Université de Tours.

2007-2015. Assistante de recherche pour la base de données sur internet ICAR, dirigée par Natacha Lubtchansky, CNRS UMR 7041 ArScAn. Missions : Enrichissement de la base de données, participation à des évènements scientifiques, stages dans des musées internationaux (musée du Louvre en 2007, musée archéologique de Florence en 2009).

2009. Musée Archéologique de Florence, Italie. Stage à la conservation et à la direction du musée, du 1er juillet au 30 septembre 2009. Sous la direction de Mario Iozzo, directeur du musée. Missions : participation à la restauration d'un cortile d'époque romaine, valorisation patrimoniale, enrichissement de la base de données ICAR, travail de documentation, identification et valorisation de mobiliers funéraires d’époque géométrique provenant de Tarquinia.

2007. Musée du Louvre, Paris. Stage au Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines (DAGER), du 1er au 31 mai 2007. Sous la direction de Françoise Gaultier, conservatrice en chef et directrice du Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, et Katerina Chatziefremidou, collaboratrice scientifique. Missions : traitement de photographies pour l'aménagement de nouvelles salles d'exposition, création de dossiers d'œuvre, traitement de tirés à part, traitement de photographies pour la création d'un catalogue d'exposition.

2007. Site archéologique de Musarna, Italie. Atelier de formation à la céramologie à partir du mobilier céramique provenant du site de Musarna (habitat, sanctuaire et nécropoles, périodes classique et hellénistique). Sous la direction de Vincent Jolivet (CNRS-UMR 8546 AOROC) et tutelle de l’École française de Rome. Un mois : juillet 2007. Missions : comptage, collage, marquage, dessin, analyse typologique de la céramique.

2006. Musée des Arts du Cognac et Musée d’Art et d’Histoire, à Cognac, Charente, France. Stage au sein du Département de la conservation et de la direction des musées de la Ville de Cognac. Du 1er au 31 juillet, puis du 1er au 30 septembre 2006. Sous la direction de Laurence Chesnot-Dupin, directrice des musées de Cognac. Missions : récolement, création de fiches d'inventaire, prises de photographies documentaires, participation au montage d'une exposition, dépouillement d'archives.

2006. Jonzac, Charente-Maritime, France. Fouilles d'une villa gallo-romaine. Sous la direction de Karine Robin, archéologue départementale. Un mois : août 2006. Missions : fouilles, relevés de plans et de coupes, etc.

2005. Chassenon, Charente, France. Fouilles d’un aqueduc gallo-romain. Sous la direction de Gabriel Rocque, archéologue départemental. Un mois : juillet 2005. Missions : fouilles, relevés de plans et de coupes, photographie d'éléments archéologiques, etc.

2005. Château de Kériolet à Concarneau, Finistère, Bretagne, France. Médiatrice culturelle et guide trilingue (français, anglais, italien). Du 1er au 30 juin 2005. Missions : accueil des visiteurs, gestion de la caisse, visites guidées du château en français, anglais et italien.

Invitations à des conférences nationales et internationales (sélection).

NB. J’ai été invitée à intervenir dans le cadre de 49 rencontres scientifiques nationales et internationales, dans 7 pays différents, en Europe et en Amérique du Nord, principalement comme intervenante invitée mais également comme membre invité de session. Plusieurs de ces communications (31 au total) ont été publiées ou sont en cours de publication.

24.06.2022. Université de Lille, UMR 8164 laboratoire HALMA. Journée d’étude Le sel et l’œil, organisé par Christine Hoët-Van Cauwenberghe (Université de Lille, UMR 8164 HALMA).
Intervention : Le sel des larmes. Étude à partir des lamentations funèbres dans l’Italie romaine et pré-romaine.

07.04.2021. COST EuroWeb Europe through Textiles. Network for an integrated and interdisciplinary Humanities. Présentation en ligne des membres du COST.
Intervention : Textiles in Etruria and in Performative Rituals.

01.03.2021. Université de Paris (Paris 7 – Denis Diderot). Séminaire Corps et Vêtement. Organisé par Florence Gherchanoc (Université de Paris) et Pascal Montlahuc (Université de Paris).
Intervention : Danse, corps et vêtements dans l’Italie préromaine (VIe-IVe siècle avant J.-C.)

07.01.2021. Congrès annuel de l’Archaeological Institute of America, Université de Chicago, USA. Session 1C intitulée Nudity, Costume, and Gender in Etruscan Art. Organisée par Bridget Sandhoff (Université de Nebraska Omaha). Sponsorisé par AIA Etruscan Interest Group.
Intervention : The Performative Dress in Archaic and Classical Etruria.

09.12.2020. Institut für Geschichtswissenschaft, Technische Universität Braunschweig, Allemagne. Séminaire d’histoire. Organisé par Bernadette Descharmes (TU Braunschweig).
Intervention : Ritual Textiles in Etruria: the case of dance.

03.12.2020. Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Séminaire intitulé Archéologie et arts de Rome et de l’Italie républicaine. Organisé par Olivier de Cazanove (Paris I Panthéon-Sorbonne).
Intervention : Images en mouvement dans l’Italie préromaine.

19.11.2020. Centre for Textile Research, Saxo Institute, Université de Copenhague, Danemark. Séminaire Textile Archaeology – a hands-on approach. Organisé par Eva Andersson Strand (Université de Copenhague).
Intervention : Etruscan Ritual Textiles.

21.09.2020. Ny Carlsberg Glyptotek et Université de Copenhague, Danemark. Séminaires de l’Institut d’histoire de l’art. Organisé par Nicoletta Isar (Université de Copenhague).
Intervention : Etruscan Ritual Phenomenon through textiles and images.

24.06.2020. Centre for Textile Research, Saxo Institute, Université de Copenhague, Danemark. Conférences du Centre for Textile Research. Organisé par Eva Andersson Strand (Université de Copenhague).
Intervention : The Sound of Dress in Etruscan Dance. Conférence accessible en ligne : https://texdance.eu/videos/

20.11.2019. School of History, Classics and Archaeology. Université de Newcastle, Royaume-Uni. Classics and Ancient History Research Seminars. Organisé par Athanassios Vergados (Université de Newcastle) et Anke Walter (Université de Newcastle).
Intervention : Sensory Rituals: Textiles and Adornment in Ancient Dance.

07.11.2019. Centre for Textile Research, Saxo Institute, Université de Copenhague, Danemark. Séminaire Textile Archaeology – a hands-on approach. Organisé par Eva Andersson Strand (Université de Copenhague).
Intervention : Iconic dresses. The study of textiles in Etruscan dance’s visual representations.

23.10.2019. Centre for Textile Research, Saxo Institute, Université de Copenhague, Danemark. Conférences du Centre for Textile Research. Organisé par Eva Andersson Strand (Université de Copenhague).
Intervention : TEXDANCE: a project presentation.

26-27.09.2019. Classical Art Research Centre, Université d’Oxford, Royaume-Uni. Colloque international intitulé Textile in Art in the Graeco-Roman World. Organisé par Peter Stewart (Université d’Oxford).
Intervention : Figure-Decorated Textiles in Classical Etruscan Art.

19.06.2019. Institut National d’Histoire de l’Art, Paris, France. Séminaire du programme de recherche Chorégraphies de l’Institut National d’Histoire de l’Art, Paris.
Intervention : Photographie, biomécanique et praxéologie motrice : les sciences auxiliaires dans la notation et la reconstitution de la danse antique de 1895 à nos jours.

17.04.2019. Université de Fribourg, Suisse. Séminaire de Sandra Jaeggi, intitulé Parures, vêtement, présentation de soi dans l’Antiquité gréco-romaine.
Intervention : Vêtements en mouvement et performativité de l’image du mouvement dans le monde gréco-romain.

03.04.2019. Université de Fribourg, Suisse. Séminaire de Sandra Jaeggi, intitulé Parures, vêtement, présentation de soi dans l’Antiquité gréco-romaine.
Intervention : Parures et vêtements dans l’Italie préromaine.

25.03.2019. Université de Fribourg, Suisse. Séminaire de Véronique Dasen, intitulé La cité grecque en images. Mythe et société au Ve siècle av. J.-C.
Intervention : Jeux et iconographie du banquet dans l’Italie préromaine.

11-12.10.2018. Maison d’Archéologie et d’Ethnologie, laboratoire ArScAn UMR 7041, Université Paris Nanterre. Colloque international Fonction des images de spectacle dans l’Antiquité méditerranéenne. Organisé par Alexa Piqueux (Nanterre) et Évelyne Prioux (ArScan).
Intervention : Spectacles de la mort en Etrurie tyrrhénienne : structure et fonction de l’imagerie « enveloppe » à partir des tombes peintes de Tarquinia (VIe-Ve siècle av. J.-C.).

15-16.06.2018. Institut National d’Histoire de l’Art et laboratoire ANHIMA UMR 8012. Journées d’étude Des animaux dans la nature : images antiques et médiévales. Organisées par Nikolina Kei (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris et UMR 8210 ANHIMA) et Stéphanie Wyler (Université Paris 8 et UMR 8210 ANHIMA).
Intervention : Frontière et liminarité : les animaux en mouvement dans l’iconographie étrusque (VIe-Ve s. av. J.-C.).

04.05.2018. Maison d’Archéologie et d’Ethnologie, Université de Paris Nanterre. Séminaire Représenter la performance de l’UMR 7041 ArScAn. Coordonné par Alexa Piqueux (Paris Nanterre) et Évelyne Prioux (UMR 7041 ArScan).
Intervention : Représenter la danse étrusque. Étude des représentations du corps en mouvement entre le VIIIe et le Ve siècle avant J.-C.

13.04.2018. École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris et Institut National d’Histoire de l’Art, Paris. Séminaire du Centre d'Histoire et Théorie des Arts sur les Gestes ambigus. Organisé par Anne Creissels (Université de Lille 3).
Intervention : Les gestes étrusques au banquet (VIe-Ve siècle av. J.-C.) : masculin/féminin au prisme de l’anthropologie des images.

24-25.03.2017. Institut National d’Histoire de l’Art, École pratique des Hautes Études et Université Paris I – Panthéon Sorbonne, Paris. Colloque international sur L’archéologie funéraire en Italie du Sud (fin VIe – début IIIe siècle avant J.-C.).
Intervention : De Chiusi à la Lucanie. Étude des transferts et variations rituelles à partir de l’imagerie funéraire (Ve-IVe siècle avant J.-C.).

04.05.2015. École Normale Supérieure, Paris et UMR 8546 AOROC. Journée doctorale du laboratoire AOROC-ENS.
Intervention : Corps en image, corps en mouvement. Réflexions à partir des représentations étrusques de danse (VIIIe-Ve siècle avant J.-C.)

28.11.2014. Université d’Oxford, Royaume-Uni. The Oxford Research Centre in the Humanities et The Archive of Performances of Greek & Roman Drama, Faculty of Classics. Conférence internationale Ancient Dance in Modern Dancers Conference. Coordonné par Fiona MacIntosh (Université d’Oxford) et Helen Slaney (Université d’Oxford).
Intervention : Understanding Etruscan Dance. From Visual Conventions to Movement Restorations.

05.03.2014. Maison française d’Oxford, Royaume-Uni. Journée doctorale de la Maison française d’Oxford.
Intervention : Danse et performance en Italie préromaine (VIIIe-Ve siècles avant J.-C.). Étude du corps en mouvement à partir de l'iconographie étrusque.

17-18.05.2013. École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris et Musée du Quai Branly, Paris. Colloque international Arcs-en-ciel et couleurs. Regards comparatifs. Organisé par Adeline Grand-Clément (Toulouse), Marion Brouillet (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris) et Cléo M. Carastro (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris).
Intervention : Mouvement dansé et couleurs à travers la peinture funéraire étrusque (VIe-Ve siècle av. J.-C.).

5-15.03.2012. Université Ca’ Foscari de Venise. Département des Sciences de l’Antiquité. Séminaire doctoral sur le thème Dialogo fra élites artistiche, politiche, economiche, sociali e vertici istituzionali: forme di produzione e di auto-rappresentazione.
Intervention : Il dionisismo in Etruria attraverso le rappresentazioni di danza: studio della stele di Travignoli conservata nel Museo Archeologico di Fiesole. Répondants : Françoise-Hélène Massa-Pairault (AOROC) et Adriano Maggiani (Université de Venise)

03.02.2012. Université François-Rabelais de Tours. Département d’Histoire de l’art et d’Archéologie. Séminaire de Master 1 et 2, Université de Tours, organisé par Natacha Lubtchansky (Univerté de Tours) sur le thème des Sciences auxiliaires en histoire de l'art.
Intervention : Histoire de l'art et approches visuelles : quel(s) outil(s) d'analyse pour les représentations de danse antique ? 

24.10.2012. École Normale Supérieure, Paris et UMR 8546 AOROC. Séminaire d'archéologie d’AOROC-ENS Archéologies et Sociétés de l'Italie. Organisé par Marie-Laurence Haack (Université de Picardie-AOROC), Sara Nardi-Combescure (Université de Picardi-AOROC) et Grégoire Poccardi (Université Lille-AOROC et HALMA).
Intervention : Danses et performances en Italie préromaine (VIIIe-Ve siècles avant J.-C.). Étude du corps en mouvement à travers l'iconographie étrusque.

15.12.2011. Université François-Rabelais de Tours. Département d’Histoire de l’art et d’Archéologie. Séminaire diachronique de Master intitulé L’artiste et son image : représentations, signatures, attributions. Organisé par Natacha Lubtchansky (Université de Tours).
Intervention: Ateliers et attributions au travers des reliefs de Chiusi (VIe-Ve siècles avant J.-C.). Étude à partir des scènes étrusques de danse.

02.11.2011. Université Ca’ Foscari de Venise. Département des Sciences de l’Antiquité. Séminaire doctoral.
Intervention : La danza etrusco-italica: studio della cultura coreografica dell'Italia preromana. Andamento della ricerca.

25.05.2011. Université Ca’ Foscari de Venise. Département des Sciences de l’Antiquité. Journée d’études Percorsi identitari fra Mediterraneo e Vicino Oriente Antico. Organisée par Filippo Carinci (Université de Venise).
Intervention : Identità culturali nelle rappresentazioni di danza etrusche.

6-7.05.2011. Institut National d’Histoire de l’Art, Paris et École pratique des Hautes Études. Journée d'études de l'équipe EA4115 Histara intitulée La distinction par le costume. De la fabrication à la représentation.
Intervention : La représentation du vêtement des danseuses étrusques (VIe-Ve siècles avant J.-C.). Apport du vêtement féminin dans l'étude de la danse étrusque.

14-15.03.2011. Université François-Rabelais de Tours et Institut National d’Histoire de l’Art, Paris. Colloque international Lire l'image antique. Les outils de la sociologie, de l'historiographie et de l'informatique. Organisé par Natacha Lubtchansky (Université de Tours), Claude Pouzadoux (Centre jean Bérard, Naples) et Martine Denoyelle (institut National d’Histoire de l’Art, Paris).
Intervention : Décomposer, comprendre, restituer. Les outils numériques pour une nouvelle approche de la danse antique.

17-18.02.2011. Université Sophia-Antipolis de Nice. Centre Transdisciplinaire d’épistémologie de la littérature et des arts vivants (CTEL). Journées d’études (D)écrire la danse. Organisées par Marina Nordera (Université de Nice) et Joëlle Vellet (Université de Nice).
Intervention : Étudier, comprendre, restituer la danse antique : problèmes et perspectives.

30.03.2010. Institut National d’Histoire de l’Art, Paris et École pratique des Hautes Études. Séminaire des doctorants de l'équipe EA4115 Histara sur Le vêtement féminin à l'âge du Fer.
Intervention : Étude du vêtement féminin étrusque à travers les représentations de danse.

 

Conférences internationales à comité de sélection

5-8.01.2023. Congrès international annuel de l’Archaeological Institute of America (AIA), à New Orleans (LA), USA. Contribution au panel intitulé Music, Sounds, and Rhythmical Movements in Funerary Contexts of the Ancient World, coordonné par Angela Bellia (CNR, Université de Bologne, Italie).
Intervention : Dancing in tears. Lament performances during funerary practices in pre-Roman Italy (7th-3rd cent. BCE).

18-21.07.2022. Treizième Congrès international Celtic Conference in Classics, organisé à l’École Normale Supérieure de Lyon. Participation au panel H Gates & Gateways. Crossing borders and directing movement in the ancient world, coordonné par Saskia Stevens (Utrecht University) et Rolf Strootman (Utrecht University).
Intervention : Portes, seuils et ouvertures. Étude anthropologique du passage à partir de l’art funéraire étrusque.

25-27.04.2022. Journées d’étude intitulée Theoretical concepts on dress and identity, organisée au Musée d’Histoire Naturelle de Vienne, en Autriche, par Karina Grömer, Kayleigh Saunderson et Elisabeth Trinkl.
Intervention : The sensory dimension of Etruscan dress.

08.01.2022. Congrès annuel de l’Archaeological Institute of America, Université de San Francisco, USA. Session intitulée Material Evidence of Dance Performances in the Ancient World. Organisée par Angela Bellia (CNR) et Erica Angliker (UCL).
Intervention : Spaces of Dance in Etruria (6th – 5th centuries BC).

05.01.2022. Congrès annuel de l’Archaeological Institute of America, Université de San Francisco, USA. Session intitulée Craft Production and Society in the Etruscan and Italic World. Organisée par Anna Soifer (Joukowsky Institute for Archaeology and the Ancient World, Brown University) et Nora Donoghue (Florida State University).
Intervention : Crafting and exchanging garlands in Etruria: a female status symbol?

2-4.10.2019. Université de Grenade, Espagne. VIIe Congrès International Purpureae Vestes sur le thème Redefining textile handcraft. Structures, tools and production processes.
Intervention : Ritual textiles making: Redefining Female handcraft in pre-Roman Italy.

12-13.09.2019. Institut Norvégien de Rome, Italie. En collaboration avec l’Université d’Oslo, Norvège. Colloque international Adornment as Expression of Everyday Identity in Ancient and Medieval Life. Organisé par Courtney Ward (Institut Norvégien de Rome).
Intervention : Gendered Adornment in Archaic and Classical Etruria.

12-13.11.2018. Université de La Rochelle. UMR 7266 Littoral Environnement et Sociétés (LIENs). Colloque international La fleur, le cochon, le flacon et le cadavre : écofacts et artefacts en scénographie funéraire. Organisé par Dominique Frère (Université de Bretagne Sud), Laurent Hugot (Université de La Rochelle), Solenn de Larminat (Université d’Aix-Marseille), Laurence Tranoy (Université de La Rochelle).
Intervention : Des fleurs et du parfum pour le mort : les gestes d’offrande dans la prothésis à partir de l’imagerie funéraire de l’Italie préromaine.

13-16.09.2018. Université de Columbia, New York, USA. Congrès international Performance, Politics, and Play. Organisé par l’International Society for Cultural History.
Intervention : Political Performances in pre-Roman Italy: the Armed Dances in Etruscan Representations (6th-4th cent. B.C.).

20-22.07.2018. University of Reading, Royaume-Uni. XIth congrès international Music and Materiality. Organisé par MOISA – International society for the study of Greek and Roman music & its cultural heritage.
Intervention : The Etruscan castanet Musicians. Functions, Moments and Actors of the percussion Sounds through pre-Roman Representations (6th-4th cent. B.C.).

22-23.06.2018. Cité du vin, Bordeaux. Colloque international Entre extase et inspiration : le vin et la musique dans les arts visuels. Organisé par l’International Musicological Society (IMS) et le groupe de recherche Musical Iconography.
Intervention : Musique et vin chez les élites de l’Italie préromaine (VIe-Ve siècle avant J.-C.) : du banquet à la danse au prisme de l’extase dionysiaque.

7-8.06.2018. Université de Picardie Jules Verne, Amiens. Colloque international L’œuvre en mouvement de l’Antiquité au XVIIe siècle. Organisé par le laboratoire TRAME EA 4284.
Intervention : Mouvement et gestes au prisme de la cinétique. Réflexion à partir des représentations étrusques de danse (VIe-Ve siècle avant J.-C.).

22-26.05.2018. Université de Cologne et Université de Bonn, Allemagne. XIXe Congrès international d’Archéologie classique. Organisé par AIAC – International Association of Classical Archaeology.
Intervention : The Performative Clothing in Preroman Italy. Ritual Function of Etruscan Dress among Mediterranean Interactions and Cultural Identity (6th-5th cent. B.C.).

17-21.04.2018. Université de Tübingen, Allemagne. XXe Congrès international sur les bronzes antiques. Organisé par Philipp Baas (Université de Tübingen).
Intervention : Etruscan Bronzes in Action. Role and Representations of Dancers in Preroman funerary Contexts (6th-5th cent. B.C.).

15-18.03.2018. Musée national archéologique de Naples, Italie. En collaboration avec l’Università della Campania Luigi Vanvitelli. Cinquième colloque international Deliciae Fictiles. Networks and Workshops sur les terres cuites architecturales et les systèmes de toiture décoratifs dans l’Italie antique.
Intervention : Politica visuale e potere rituale in Italia preromana. Nuove riflessioni sulle funzioni simboliche degli sistemi decorativi architettonici tra interazioni artistiche e statuto dell’artigiano (VII e V secolo a.C.).

4-5.11.2014. University College, Londres, Royaume-Uni. Colloque international Tracing Gestures. The Art and Archaeology of Bodily Communication. Organisé par Amy Maitland Gardner et Carl Walsh.
Intervention : Ceremonial Exchanges in Etruscan Banquets: Non-Verbal Communication, Gestures and Rituality through Etruscan Art and Artefacts (8th-5th cent. B.C.).

1-5.07.2013. École française de Rome et Centre Jean Bérard, Naples. Atelier doctoral L'Italie « à parts égales »: Comment écrire l'histoire de l'Italie avant la conquête romaine.
Intervention : Échanges méditerranéens, identités territoriales et spécificités régionales. Réflexion à partir de l'étude du corps en mouvement dans l'iconographie étrusque (Ve s. av.).

Conférences nationales à comité de sélection

12-13.11.2018. Maison d’Archéologie et d’Ethnologie, Université Paris Nanterre. Journées d’étude Performer le conflit : musique, danse et agressivité. Organisés par le laboratoire ArScAn UMR 7041.
Intervention : Le conflit mis en scène. Réflexions sur le combat dansé à partir de l’iconographie de l’Italie préromaine (VIe-Ve siècle avant J.-C.).

6.06.2013. Institut National d’Histoire de l’Art, Paris. En partenariat avec l’École pratique des Hautes Études. Journée d'études sur les Représentation(s). Organisé par Audrey Gouy et Gabrielle de Lassus Saint-Geniès.
Intervention : Grammaire gestuelle et système visuel à travers les représentations étrusques de danse (VIe-Ve siècle avant J.-C.).

5-6.12.2013. Université François-Rabelais de Tours. Colloque Des pleureuses aux « deuils planétaires ». Formes, pratiques et expériences des deuils collectifs à travers les âges. Organisé par Corinne Bousquet (Université de Tours), Philippe Chassaigne (Université de Tours) et Manuel Royo (Université de Tours).
Intervention : L'expression du deuil dans l'iconographie étrusque. Réflexion à partir des représentations de lamentation funèbre (Ve siècle avant J.-C.)

17.06.2011. Institut National d’Histoire de l’Art, Paris et École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris. Séminaire du Centre d'Histoire et Théorie des Arts sur les Figures du geste dansé. Mythes, Identités, Interprétations. Organisé par Anne Creissels (Université Lille 3).
Intervention : Le geste dansé et la compréhension du mouvement antique : problèmes et perspectives.

25.02.2011. Centre National de la Danse, Pantin. Séminaire des doctorants en Danse sur le thème Danse et divertissement.
Intervention : Danse et divertissement : la place du komos dans les funérailles étrusques.

12.04.2010. Institut National d’Histoire de l’Art, Paris. En partenariat avec l’École pratique des Hautes Études, Paris. Journée d'étude Patrimoine photographié – Patrimoine photographique. Organisée par Raphaëlle Bertho (Université Bordeaux Montaigne) et François Queyrel (École pratique des Hautes Études, Paris et UMR 8546 AOROC).
Présentation d'un poster : L'outil photographique et l'étude de la danse antique.

02-03.2010. Centre archéologique européen de Bibracte. Séminaire doctoral intensif de l’École Européenne de Protohistoire de Bibracte sur Langues et écritures de l'âge du Fer.
Intervention : Les inscriptions étrusques dans les représentations de danse.

15.01.2010. Centre National de la Danse, Pantin. Séminaire des doctorants en Danse sur le thème Danse et Politique.
Intervention : Danse et Politique dans l'Italie préromaine. Réflexion sur quelques sources iconographiques étrusques.

9-18.02.2009. Centre archéologique européen de Bibracte. Séminaire doctoral intensif de l’École Européenne de Protohistoire de Bibracte sur le thème L’histoire de l’Archéologie.
Intervention : Présentation d'ICAR : une base de données au service de l'Histoire de l'Art et de l'Archéologie.